En Occitanie les gilets jaunes sont de retour sur les ronds-points

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot

Pour ce 25ème samedi de mobilisation, les gilets jaunes ont décidé de revenir à la base du mouvement, le blocage des ronds-points. De Montpellier à Toulouse, plusieurs ronds-points sont de nouveaux occupés.

Parallèlement aux manifestations organisées dans les villes de la région, les gilets jaunes invitent à une réoccupation des ronds-points. Ils veulent « revenir à ce qui a fait le succès initial du mouvement », c’est-à-dire l’occupation des ronds-points.

Plusieurs ronds-points de la région de Montpellier étaient occupés dès ce samedi matin.

D’autres appels ont été lancés, par exemple pour le rond-point des Près-d’Arènes, pour une occupation toute la journée. Il en va de même pour les ronds-points de Lavérune, Gignac, Bessan, Ambrussum, Lunel ou encore Castries et les ronds-points du Bassin de Thau. 
 


A Montpellier, un rassemblement est prévu en parallèle à 14h Place de la Comédie à Montpellier. 

A Toulouse, les gilets jaunes appellent à se rendre au rond-point de Muret, Socamil, Sesquières et Colomiers.

Concernant la manifestation, le rendez-vous est donné pour 14 heures, allée Jean Jaurès. Comme les samedis précédents, la préfecture de Haute-Garonne interdit « toute manifestation le samedi 4 mai 2019 entre 10 h et 21 h sur la place du Capitole à Toulouse ».

Le reportage de Luc Calmels et Enrique Garibaldi