Occitanie : les chiffres de la délinquance repartent à la hausse en 2021 et retrouvent leur niveau d'avant crise

Les chiffres de l'insécurité et de la délinquance augmentent partout en France en 2021, alors qu'ils avaient fortement reculé en 2020 suite à la crise sanitaire du Covid-19. L'Occitanie n'est pas épargnée.

Comme chaque année, le ministère de l'Intérieur dévoile les chiffres de l'insécurité et de la délinquance en France métropolitaine et Outre-Mer, établis à partir des données enregistrées par la police et la gendarmerie nationale et d'une enquête réalisée par l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques).

Selon les conclusions de ce rapport, le nombre de violences a fortement augmenté en un an : + 12 % de Français victimes de coups et violences volontaires en 2021 par rapport à 2020.

Au total, 1.026 homicides ont été enregistrés sur l'ensemble du territoire contre 983 en 2020, soit une hausse de 4% en un an. L'Occitanie fait partie des trois régions de France où le taux d'homicide est le plus élevé, derrière la Corse et Provence Côte-d'Azur. Elle se place au dessus de la moyenne nationale avec 1,6 victimes pour 100.000 habitants sur la période 2019-2021.

Augmentation des coups et violences volontaires, sauf en Ariège

En 2020, suite aux confinements et à la crise sanitaire, la délinquance avait fortement baissé (-7%). Mais depuis, les chiffres retrouvent leur niveau d'avant crise. Partout en France, le nombre de coups et de violences volontaires portés sur une personne de 15 ans ou plus a augmenté. Sauf en Ariège, où ce chiffre est en recul.

Dans le reste de l'Occitanie, le nombre de coups et blessures volontaires contre des personnes de 15 ans ou plus a augmenté de façon conséquente en Haute-Garonne, dans le Tarn, dans l'Aveyron, l'Hérault et le Gard et a explosé dans les Hautes-Pyrénées, dans les Pyrénées-Orientales, la Lozère et l'Aude avec une augmentation d'au moins 13% en un an. 

Ces hausses des violences s'expliquent en partie par l'augmentation des tensions au sein des familles : plus de 51% d'entre elles proviennent d'un cadre intrafamilial. 

Le nombre de victimes de violences sexuelles est également fortement élevé.

"Le nombre de victimes de violences sexuelles enregistrées s’inscrit sur une très forte tendance à la hausse en 2021, si bien qu’en fin d’année, le nombre de victimes de violences sexuelles enregistrées est très nettement supérieur au niveau observé avant le début de la crise sanitaire liée au Covid-19", précise le rapporte.

En une année, le nombre de victime a augmenté de 33%. En Occitanie, sur 1.000 habitants, 1,1 est victime de violences sexuelles.

Le nombre d'escroqueries en forte hausse dans toute l'Occitanie

Selon le ministère de l'Intérieur, la quasi-totalité des départements sont concernés par une hausse des escroqueries. Parmi ceux les plus touchés, la Haute-Garonne avec une évolution supérieure à 17%.

Le rapport précise que ces chiffres sont "provisoires". Un bilan "complet" devrait être publié par le ministère de l'Intérieur en juin 2022.