Opération pêche au thon illégale pour dénoncer les quotas des petits bateaux

Thons rouges de Méditerranée - octobre 2013. / © F3 LR E.Jubineau
Thons rouges de Méditerranée - octobre 2013. / © F3 LR E.Jubineau

Les petits métiers de la pêche sont nombreux, en Méditerranée, à vivre de leur sortie quotidienne. Et même si le poisson est là à profusion, il est soumis à quota. Une aberration selon eux, d'où l'opération de ce vendredi matin, au large de Valras, dans l'Hérault.

Par Fabrice Dubault


Deux hommes penchés au dessus de la mer pour une pêche complètement illégale. Avec eux, une trentaine d'embarcations sont venues de Port-la-Nouvelle dans l'Aude, au Grau-du-Roi, dans le Gard, pour dénoncer la faiblesse des quotas de thons rouges qui leur sont attribués. Certains sont même venus du pays basque.
Cette interdiction de pêcher le thon génère des situations absurdes.

Symboliquement, 80 marins ont capturé 5 thons, ce matin, lors de cette pêche contestataire. Une opération illicite et médiatisée pour dire leur exaspération.

Thons rouges de Méditerranée - octobre 2013. / © F3 LR C.Métairon
Thons rouges de Méditerranée - octobre 2013. / © F3 LR C.Métairon

Au retour de la pêche, les représentants des Affaires maritimes sont venus dresser procès verbal, sans aucun incident. Les pêcheurs visés encourent jusqu'à 22.500 euros d'amende. En attendant tous ont consommé, sur place, ces magnifiques thons frais.

Valras (34) : la pêche illégale au thon

 

Sur le même sujet

Les + Lus