Orages : des cumuls historiques de pluie de 300 à 400 mm en 48 heures sur le nord Hérault

Lamalou-les-Bains (Hérault) - la lame d'eau a emporté camping-car et voitures - 18 septembre 2014. / © F3 LR
Lamalou-les-Bains (Hérault) - la lame d'eau a emporté camping-car et voitures - 18 septembre 2014. / © F3 LR

Il est déjà tombé l'équivalent de 2 à 3 mois de pluie en 2 jours sur les Hauts-Cantons héraultais et l'on attend encore 100 à 150 mm pour la soirée, la nuit prochaine et jusqu'à vendredi midi. Des crues et averses éclairs qui rappellent les épisodes cévenols.

Par Fabrice Dubault


En 48 heures, il est déjà tombé 2 fois plus de pluie, localement, sur les Hauts-Cantons héraultais que durant tout un mois de septembre normal.

Les cumuls de pluie, entre le 16 et le 18 septembre au matin, sont historiques

  • 468 mm à Saint-Gervais
  • 390 mm au Caylar (soit un tiers des pluies de l'année en 36h).
  • 298 mm à Bédarieux (valeur de référence identique pour Lamalou-les-Bains), dont 200 mm dans la nuit du 16 au 17 (plus que le précédent record de 1992, où il était tombé 220 mm en 24h).
  • 299 mm à Castanet-le-Haut.
  • 203 mm à Soumont (station météo limitrophe de Lodève).
  • 150 mm à Prades-le-Lez dans l'agglo de Montpellier.
  • 40 à 50 mm sur Sète et Montpellier en fin de nuit (à Sète, entre 2h30 et 4h du matin).
##fr3r_https_disabled##
Lamalou-les-Bains (34) : 3 morts retrouvés dans le camping dévasté

L'alerte rouge n'était pas nécessaire selon le préfet

La crue du Bitoulet a été provoquée par la rupture soudaine d'un "embâcle", un obstacle naturel de végétaux et débris divers au fond du cours d'eau qui a lâché sous la pression des flots, a expliqué la préfecture. Il ne s'agit pas d'une crue prévisible par une montée "normale" des eaux à cause des précipitations ou du ruissellement.
L'alerte rouge aurait signifié l'évacuation des lieux.

Le parquet de Béziers va ouvrir dans les prochains jours une "enquête préliminaire pour voir si au-delà de l'aspect naturel, il y a des responsabilités à rechercher dans cette catastrophe ", a dit à l'AFP, Jean-Louis Sire, vice-procureur de Béziers.

Réaction du préfet de l'Hérault Pierre de Bousquet
Pour le représentant de l'état : l'alerte orange suffisait.

L'alerte orange aux orages et aux crues est activée jusqu'à vendredi 13h

Les fortes pluies orageuses reprennent cette après-midi de jeudi et se maintiennent ensuite en cours de la nuit de jeudi à vendredi puis vendredi.
Avec les données connues à midi, les précipitations se renforceraient en particulier en fin de nuit de jeudi à vendredi et vendredi matinée.
Jusqu'à vendredi mi-journée, on s'attend à des valeurs de l'ordre de 90 à 130 mm, localement 160 mm voire plus sous les orages les plus forts et les moins mobiles.
Ces pluies orageuses s'accompagnent d'une forte activité électrique (foudre), de fortes rafales de vent, parfois de grêle.

L'alerte orange liée aux pluies orageuses et aux risques d'inondation a été levée dans le Gard.

Les dégâts au camping de Lamalou-les-Bains

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus