Orages : plusieurs routes coupées par des éboulements dans les Pyrénées

© Alex Devis
© Alex Devis

Les violents orages survenus dans la nuit de lundi à mardi ont entraîné des coulées de boue dans les Pyrénées. Deux campings ont été évacués par précaution dans les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne. 

Par Laurence Boffet

Les violents orages qui ont touché l'ex-région Midi-Pyrénées ont entraîné plusieurs coulées de boue et coupé des routes dans les Pyrénées. En Ariège, le petit village d'irazein se retrouve isolé. En Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées, deux campings ont été évacués.

Plusieurs routes coupées dans les Hautes-Pyrénées

Dans les Hautes-Pyrénées, les précipitations, très importantes en très peu de temps ont entraîné plusieurs coulées de boue et des éboulements lundi après-midi et lundi soir dans le secteur de Cauterets et dans le Val d'Azun. Plusieurs internautes publient sur les réseaux sociaux des images des routes coupées.
A Bun, les pompiers ont secouru quatre personnes prisonnières d'une voiture coincée par deux coulées de boue. De son côté, la mairie de Loures Barousse a fait évacuer son camping, face à la montée des eaux de la Garonne qui a atteint sa côte d'alerte dans le département. 

Les routes en grande partie dégagées ce mardi soir

Les agents des routes du département ont travaillé tard dans la nuit et toute la journée ce mardi pour dégager les routes. A Cauteret, la RD 920 est de nouveau ouverte à la circulation. A Gaillagos, où la route départementale 104 a été soulevée par l'eau et où un enrochement a cèdé emportant des glissières, l'accès est uniquement réservé aux véhicules légers. Un peu plus loin, la RD 918 est en cours de réouverture selon le conseil départemental des Hautes-Pyrénées. Une déviation a part ailleurs été mise en place sur la RD13 au col des Bordères à Bun. 

Un camping évacué en Haute-Garonne

En Haute-Garonne, vers 23h00, les gendarmes ont fermé temporairement l'accès à la rocade vers Blagnac à cause de la quantité d'eau sur les chaussées. Les pompiers sont intervenus 95 fois au cours de la nuit, essentiellement pour des caves inondées, notamment dans le secteur de Rouffiac-Tolosan et de Saint-Lys. Vers 1h00 du matin, le camping de Casties, près du Fousseret a dû être évacué par les pompiers. 18 campeurs ont été relogés par la mairie.
Un peu plus loin, la route nationale 125 qui traverse la commune de Saint-Béat a été coupée par une inondation au plan d'Arem, à 1 kilomètre de la frontière espagnole. Un temps coupée dans les deux sens, la circulation a été rétablie sur une voie dès mardi matin.
La garonne a atteint sa côte d'alerte à 9h00 ce 8 mai à Saint-Béat. / © Thierry Sentous / France 3 Occitanie
La garonne a atteint sa côte d'alerte à 9h00 ce 8 mai à Saint-Béat. / © Thierry Sentous / France 3 Occitanie
Dans le village, où le souvenir des inondations de juin 2013 demeure très douloureux, voir la Garonne atteindre sa côte d'alerte ce mardi matin a suscité des inquiétudes, comme le montre ce reportage de Thierry Sentous et Jack Levé :
La Garonne reste haute ce mardi soir. La préfecture de la Haute-Garonne appelle à la vigilance. Le service de prévision des crues a émis un avis de vigilance jaune sur trois tronçons de la rivière dans le département. 




Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus