Cet article date de plus de 5 ans

Le Parlement européen vote la fin des subventions aux éleveurs de taureaux de combat

Avec 64% des voix, le Parlement européen a demandé, ce mercredi, l'arrêt des subventions à l'élevage des taureaux de combat. Ce n'est pas la première fois que Bruxelles veut supprimer les 130 millions d'euros d'aides réparties entre la France, l'Espagne et le Portugal.
Les Taureaux de combats dans un élevage à Arles
Les Taureaux de combats dans un élevage à Arles © France 3 Provence-Alpes

Le Parlement européen s’est prononcé, cette semaine, en séance plénière, sur le projet de budget de l'Union pour l’année 2016.

64% des eurodéputés présents se sont positionnés contre les subventions en faveur de la tauromachie. 438 voix pour, 199 voix contre, 50 abstentions, sur un total de 687 votants.

Le vote était très attendu par les anti-corrida, puisqu’il concernait, entre autres, le budget des subventions agricoles européennes pour l’année 2016. Le groupe écologiste du Parlement européen avait déposé un amendement visant à faire cesser les subventions octroyées aux éleveurs de taureaux de combat.
Une pétition en ligne, regroupant 30.000 signatures, soutenait ce texte. Le vote de cet amendement, porté par les Verts, doit maintenant être validé par le conseil des ministres européens mais pour les anti-corrida, c'est une première victoire.

Des votes similaires sont intervenus en 2009 et en 2014, avant d'échouer dans l'arène du Conseil des ministres européens.

Attention toutefois, ce résultat est provisoire. En effet, les votes, qui constituent la proposition budgétaire du Parlement, doivent encore être approuvés par le Conseil de l’Union européenne, ainsi que par les différents ministres européens des finances, avant d’être transformés en législation, et donc de devenir une loi applicable.

Pour la fondation Bardot : "il s’agit d’une victoire historique !".

Les éleveurs français, eux, ne croient pas que le texte passera et se disent fatigués par ces attaques répétées.
En France, 2 millions de personnes suivraient les corridas.

durée de la vidéo: 01 min 35
Camargue : les éleveurs de taureaux attendent le verdict de Bruxelles

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tauromachie camargue culture politique sport équitation tradition espagne international