"Des pistes magnifiques" pour la Coupe du monde de ski alpin en Andorre, annonce Luc Alphand

C'est une première dans les Pyrénées : Andorre accueillera la Coupe du monde de ski alpin du 11 au 17 mars 2019. L'ambassadeur de la compétition, l'ancien champion Luc Alphand, s'est exprimé lors d'une conférence de presse à Toulouse.

"Difficiles, techniques, magnifiques" : l'ancien champion Luc Alphand, ambassadeur de la station de Grandvalira, a vanté la qualité des pistes en Andorre. Vainqueur du gros globe de cristal 1997, le Français est résident andorran depuis un an et ambassadeur des finales avec la skieuse espagnole Carolina Ruiz.

La principauté accueillera les finales de la Coupe du monde de ski alpin du 11 au 17 mars. L'organisation du dernier rendez-vous de la saison de ski est une première dans les Pyrénées, même si Andorre a déjà organisé deux étapes de Coupe du monde en 2012 et 2016.

 

25 millions d'euros de travaux


L'accueil des finales a nécessité d'importants investissements, notamment la construction d'une plateforme de 150 m de large qui permet de relier l'ensemble des pistes au village. Les travaux ont duré 16 mois, pour un coût de plus de 25 millions d'euros.

Grandvalira se présente comme le plus grand domaine skiable du sud de l'Europe avec 210 km de pistes. "Nous voulons construire un héritage unique, renforcer Grandvalira en tant que destination de ski au plus haut niveau", a souligné le directeur de l'organisation Conrath Blanch.
 
"C'est un long parcours pour obtenir ces finales de la Coupe du monde", a commenté Luc Alphand, qui espère qu'à ce moment de l'année il y aura encore un "grand intérêt sportif", soit du suspense dans la course aux différents globes.