• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Plusieurs personnes interpellées à Nîmes et Montpellier pour l’acte XIV des gilets jaunes

A Montpellier, gilets jaunes et force de l'ordre face à face place de la Comédie - 16 février 2018 / © France 3 LR / S.Banus
A Montpellier, gilets jaunes et force de l'ordre face à face place de la Comédie - 16 février 2018 / © France 3 LR / S.Banus

Des heurts entre gilets jaunes et forces de l’ordre ont éclaté ce samedi en toute fin d’après-midi à Nîmes et Montpellier. Plusieurs personnes ont été interpellées et cinq personnes ont été blessées à Montpellier, et deux à Nîmes.

Par Joane Mériot

Aux alentours de 17h, ce samedi 16 février, des heurts ont éclaté entre gilets jaunes et forces de l'ordre à Nîmes mais aussi à Montpellier. 

2 blessés et 12 interpellations à Nîmes

 


A Nîmes, près d'un millier de gilets jaunes se sont rassemblés à Nîmes pour l'acte XIV samedi après-midi.
Mais la manifestation a dégénéré en fin d'après-midi, au rond-point du kilomètre Delta. Des projectiles sont été lancés aux forces de l’ordre qui ont riposté avec des gaz lacrymogène.
Au total, douze personnes ont été interpellées en marge de la manifestation des gilets jaunes à Nîmes, et deux policiers ont été blessés


8 interpellations et 5 blessés à Montpellier

A Montpellier, ils étaient un peu plus, entre 2000 et 3000 manifestants, à déambuler dans les rues de la ville, dans le calme. 
Sauf en fin d'après-midi où quelques heurts ont éclaté entre gilets jaunes et forces de l'ordre. Au total, 8 personnes ont été interpellées et 5 blessées à Montpellier. 

Le ministère de l’Intérieur a dénombré 41 500 manifestants dans tout le pays, soit 10 000 de moins que le 9 février et près de 20 000 de moins qu’il y a deux semaines. Les gilets jaunes de leur côté contestent ces chiffres officiels qu’ils jugent inférieur.
 

Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs finalement suspendu jusqu'au 1er novembre

Les + Lus