Cet article date de plus de 5 ans

Polémique sur la gestion des terres agricoles à Aigues-Mortes

La réglementation que veut mettre en place le Schéma d’aménagement et de gestion des eaux fait bondir les agriculteurs d'Aigues-Mortes dans le Gard. Ils craignent de voir leurs terres classées en zone humide.
illustration
illustration © France 3 LR

A Aigues-Mortes, agriculteurs, viticulteurs, chambre d’agriculture et syndicats s’insurgent contre la réglementation que veut mettre en place le SAGE, le schéma d’aménagement et de gestion des eaux. 

Les préconisations de l’agence de l’eau font loi. Les agriculteurs se sentent menacés par l’extension des zones humides en Camargue.

Reportage d’Armelle Goyon et Pascale Barbès.

Aigues-Mortes (30) : polémique sur la gestion des terres agricoles

La zone concernée s’étend du Grau-du-roi à Beaucaire, soit 50.000 hectares dont 37.000 cultivés.

Les agriculteurs craignent de voir les surfaces cultivables diminuées. Mais aussi de devoir payer l'eau douce indispensable au dessalage des terres agricoles camarguaises, ce qui augmenterait considérablement les charges des producteurs.

Le SAGE se dit prêt à entendre et à prendre en considération les revendications des agriculteurs. Ces derniers vont par ailleurs alerter le préfet. L’enquête d’utilité publique est prévue pour le mois de novembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture camargue polémique économie société