• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le premier ministre espagnol Pedro Sánchez en visite en Occitanie pour les 80 ans de la Retirada

200 personnes sont venues manifester à Collioure à l'occasion de la venue de Perdo Sánchez, en soutien aux responsables politiques indépendantistes catalans jugés à Madrid / © Joan Lopez / France 3 Occitanie
200 personnes sont venues manifester à Collioure à l'occasion de la venue de Perdo Sánchez, en soutien aux responsables politiques indépendantistes catalans jugés à Madrid / © Joan Lopez / France 3 Occitanie

Pedro Sánchez s'est rendu dans le Tarn-et-Garonne ce dimanche matin et est attendu dans les Pyrénées-Orientales, cet après-midi, pour la commémoration des 80 ans de la Retirada. Il a été accueilli à Collioure par une manifestation en soutien aux indépendantistes catalans jugés à Madrid. 

Par Emma Derome

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, est en visite ce dimanche dans le Tarn-et-Garonne et les Pyrénées-Orientales à l'occasion de la commémoration des 80 ans de la Retirada, l'exode des réfugiés espagnols de la guerre civile de 1939

Il s'est d'abord rendu vers 10 heures au cimetière urbain de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, pour se recueillir sur la tombe de Manuel Azaña, le dernier président de la république espagnole, chassé par les franquistes et mort en exil en 1940. 
 
Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez en visite au cimetière urbain de Montauban / © France 3 Occitanie
Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez en visite au cimetière urbain de Montauban / © France 3 Occitanie

Aux alentours de midi, il s'est rendu à Collioure, dans les Pyrénées-Orientales, afin de se recueillir sur la tombe d'Antonio Machado, un poète qui avait fui le régime de Franco il y a 80 ans, mort à Collioure.

À la gare, la délégation du chef du gouvernement espagnol a été accueillie par une manifestation de soutien aux indépendantistes catalans jugés à Madrid ces jours-ci. Environ 200 personnes étaient présentes pour s’opposer à la politique du gouvernement Sánchez et à l’emprisonnement de ces responsables politiques catalans.
 
Les manifestants en soutien aux indépendantistes catalans devant la gare de Collioure, à 10H30 / © Joan Lopez / France 3 Occitanie
Les manifestants en soutien aux indépendantistes catalans devant la gare de Collioure, à 10H30 / © Joan Lopez / France 3 Occitanie

Enfin, la délégation espagnole devrait se rendre jusqu'à Argelès-sur-mer afin de rendre hommage aux exilés espagnols parqués dans le camp de cette commune. Environ 200 000 réfugiés ont été internés dans ce camp, entre février 1939 et septembre 1941.

Sur le même sujet

Lozère : découverte du guichet mobile de la SNCF... à Marvejols

Les + Lus