Le premier socialiste du Gard porte plainte contre le Canard Enchaîné

 / © WOSTOK PRESS/MAXPPP
/ © WOSTOK PRESS/MAXPPP

Comme nous vous l'annoncions un peu plus tôt, Stéphane Tortajada, secrétaire départemental du PS du Gard, dément les soupçons de favoritisme dont l'accable ce mercredi le Canard Enchaîné. Il a l'intention de déposer plainte pour diffamation.

Par Valérie Luxey

C'est par la voix de son avocat que Stéphane Tortajada a choisi de riposter aux accusations portées ce mercredi par le Canard Enchaîné. Le premier secrétaire de la fédération socialiste du Gard attaque en diffamation l'hebdomadaire satirique. Il dément tout conflit d'intérêt.

Conflit d'intérêt

Dans son édition datée du 9 juillet, le journal affirmait que l'un des cousins du patron du PS du Gard aurait bénéficié de contrats passés par la fédération avec 2 de ses sociétés.

Sexy business

Par ailleurs, le Canard Enchaîné faisait état de la présence parmi les employés du siège départemental du PS, d'une jeune femme travaillant également pour un site de vente en ligne d'articles de charme qui aurait été co-fondé par ledit cousin et par Stéphane Tortajada lui-même.

La réponse du patron du PS du Gard

Pour Jean-Robert Phung l'avocat de Sébastien Tortajeda, l'article du Canard est mensonger sur plus d'un point. Il n' existe pas de cousin et les sommes relevées correspondent aux frais de l'ensemble des membres de la fédération du PS du Gard.
Il explique par ailleurs que son client est abasourdi par les informations divulguées par l'hebdomadaire du mercredi.
L'avocat de Stéphane Totajeda répond aux accusations du Canard Enchaîné
Interview d'Alexandre Grellier


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus