• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les prévisions de Météo France : 26 degrés près de la Méditerranée, le soleil ne lâche rien ce jeudi

© Serge Issaly / France 3 Occitanie
© Serge Issaly / France 3 Occitanie

On profite car dès vendredi l'ambiance météo prendra une tournure plus hivernale. En attendant les nuages et le froid, on sort (si possible) pour s'exposer aux rayons du soleil sans doudoune ni bonnet. Le mercure est agréable et même chaud avec 26 degrés à Céret et Perpignan.

Par Emmanuelle Gayet

Une nouvelle journée ensoleillée et agréable se déroulera ce jeudi. Dernière d'une série de journées sous le signe de l'été indien. En attendant, le changement de temps progressif qui va débuter vendredi, on profite de bout en bout de cette journée.
Sur l'ouest, les brumes matinales se disperseront assez vite. Sur le Gers, elles seront un peu plus insistantes.
La Tramontane et le Mistral se renforcent dans leurs domaines des rafales généralement comprises entre 60 km/h et 80 km/h sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, 70 km/h à 90 km/h sur l'Est du Gard. Elles faibliront nettement en cours de nuit prochaine et souffleront faiblement ce jeudi après-midi.
Le mercure affiche des valeurs fraîches le matin à l'ouest (de 5 à 8 degrés) mais douces à l'est de 12 à 15 degrés. L'après-midi, il fera bon entre 22 et 26 degrés.
 

Voir le bulletin météo du jeudi 25 octobre 2018 :

Météo du 25 octobre 2018
 

Vendredi, le temps change par l'ouest

Cela ne pouvait pas vraiment durer. Ce vendredi et principalement le week-end qui suit l'hiver fera sa première véritable offensive.
Vendredi, les nuages seront nombreux sur le Gers, les Hautes-Pyrénéées, le Lot et la Haute-Garonne. Ailleurs le soleil règne encore.
Au fil des heures, la couverture nuageuse se décale sur l'Aveyron. Le reste du territoire est sous un ciel voilé ou partiellement nuageux. Le thermomètre entame sa descente, les minimales iront de 5 à 13 degrés et les maximales ne dépasseront pas 23 degrés. La moyenne se situera autour de 18.
En cause, une masse d'air froid polaire qui s'enfonce sur la France, samedi et dimanche c'est un froid glacial qui envahira le pays.


 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus