Pro D2 / rachat de l’AS Béziers-Hérault : Angelotti se retire après avoir reçu des menaces, Dominici sur le coup

Encore un rebondissement dans le dossier du rachat de l’ASBH. Louis-Pierre Angelotti, actionnaire depuis plus de 20 ans a décidé de se retirer du projet après avoir reçu des menaces. Les Emirats et Christophe Dominici sont de nouveaux sur le coup.

Christophe Dominici
Christophe Dominici © Guillaume Georges/MAXPPP
C’est un feuilleton aux multiples rebondissements. Le dernier en date : le retrait définitif de Louis-Pierre Angelotti, actionnaire du club de rugby de Pro D2 de Béziers depuis plus de 20 ans.
 

Il explique dans un communiqué avoir reçu de trop nombreuses menaces suites aux annonces faites au début de semaine :
 

J’ai subi de graves injures et des menaces inacceptables et insupportables pour ma famille, mes collaborateurs et moi-même qui m’ont poussé tout naturellement à prendre cette décision de retrait.  

Louis-Pierre Angelotti, actionnaire du club




Le club avait annoncé mardi que le projet de reprise porté par Louis-Pierre Angelotti, associé à l’ancien président du Stade Toulousain Jean-René Bouscatel, avait été retenu au détriment de celui de Christophe Dominici, provoquant la colère de ce dernier mais aussi des supporters du club.
 
Louis-Pierre Angelotti, principal sponsor du club, devait prendre la présidence du conseil de surveillance.

Cette annonce mettait donc un terme aux ambitions de Dominici, qui avait, avec des investisseurs émiratis, porté un projet de rachat du club aux onze titres de champion de France :

"On subit une injustice, une offense. Et pas seulement nous. Tout était validé. On a signé un accord de confidentialité le 2 juin. Je suis sur ce projet depuis deux mois et demi, jour et nuit. Je voulais monter une grande équipe, avec des acteurs nationaux et internationaux. On avait envie de faire de ce club le plus grand d'Europe", avait assuré l'ancien international au stade Raoul-Barrière, devant la statue de l'ancien pilier de l'ASBH et de l'équipe de France Armand Vaquerin.

Dans la foulée, le maire de la ville, Robert Ménard, s’était dit étonné de voir le communiqué du club faisant état de la nomination de M. Bouscatel et avait annoncé son intention de réunir tout le monde autour d’une table.

Réunion ce samedi 27 


Evincé de la reprise du club de Pro D2 alors que les choses semblaient scellées, l'ancien international de rugby Christophe Dominici, pourrait de nouveau se retrouver à la tête du club.

Une réunion doit avoir lieu ce samedi 27 juin, à Paris, entre l'avocat de la SASP Béziers Rugby et celui des Emiratis, revenus dans la course.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as béziers-hérault rugby sport pro d2 stade toulousain
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter