Pyrénées-Orientales : malgré la douceur, la neige est bien au rendez-vous dans les stations de ski catalanes

Alors que le redoux et la pluie s'invitent sur plusieurs massifs montagneux français, compromettant l'activité des stations de ski en cette fin d'année, celles des Pyrénées-Orientales affichent leur optimisme : la neige, tenace, est bien au rendez-vous sur les hauteurs catalanes, et les touristes aussi.

Il y a celles qui voient tout en noir et celles pour qui tout est blanc… comme neige. Alors que de nombreuses stations de ski de France sont victimes du redoux, voire de la pluie, et doivent fermer une bonne partie de leurs pistes, les professionnels de la montagne ont le sourire dans les Pyrénées-Orientales. Car les huit domaines de ski alpin et de fond regroupés sous l'appellation Neiges Catalanes n'ont jamais aussi bien porté leur nom. Le froid et les chutes intervenues juste avant les vacances de Noël ont permis de faire fonctionner presque à plein les installations. Et malgré le beau temps, le manteau neigeux se maintient.

Pour Jérôme Meunier, directeur de la station des Angles, si aucune nouvelle précipitation n'est annoncée pour les dix prochains jours, "il faut rester optimiste".

Actuellement, on a 50 centimètres de neige naturelle, et avec la neige de culture, on est entre 60 et 70% du domaine enneigé. Il fait 10 degrés en journée, mais la nuit dernière par exemple, il faisait -2°C, une température qui permet de structurer et de stabiliser le manteau. Le travail est garanti.

Jérôme Meunier, directeur de la station de ski des Angles

Situation climatique inégale

Selon Jérôme Meunier, la situation est identique dans la station voisine de Font-Romeu. Aux Angles, ce mardi 27 décembre, on a comptabilisé cinq mille skieurs sur les pistes et si les réservations se font traditionnellement à la dernière minute pour janvier, celles de février vont déjà bon train. 

Il n'en va pas de même partout dans le massif pyrénéen, notamment dans les Hautes-Pyrénées où la pluie s'est invitée, ou encore dans la petite station audoise de Camurac, à 1800 mètres d'altitude sur le plateau de Sault, victime d'une douceur inhabituelle avec des températures atteignant 20°C. Elle reste fermée à ce jour.

Report sur d'autres activités

Selon l'Agence France Presse (AFP), une dizaine de stations sur 30 sont fermées dans l'ensemble des Pyrénées. "Notre démarrage de saison est compliqué, mais il ne faut pas être pessimiste. On saura en février ou en mars si la saison a été bonne ou pas", estime Gianni Ragona, le directeur de trois stations de Haute-Garonne (Luchon-Superbagnères, Le Mourtis et Bourg d'Oueil). Sur sa page Facebook, la directrice du cinéma de Luchon invite d'ailleurs les vacanciers à d'autres activités pour profiter quand même de leur séjour : "même si la neige n'est pas au rendez-vous, il y a tant d'autres choses à faire dans notre vallée : petit trail de bon matin, marcher, se reconnecter avec la nature, tenter de se baigner dans l'eau froide, recharger en vitamine D par le soleil et aller au cinéma".

Un secteur confronté au changement climatique

En France, 400000 personnes vivent directement des sports d'hiver et malgré la bonne saison 2021, survenue après deux ans de crise sanitaire, tous s'inquiètent à long terme de cette douceur de décembre qui semble s'installer d'année en année, changement climatique oblige. Tous croisent les doigts pour que la neige revienne d'ici les vacances de février/mars, qui représentent près de 80% du chiffre d'affaires de la saison.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité