Pyrénées-Orientales : Mobula, la nouvelle vedette du Parc marin basée à Argelès-sur-Mer

Publié le
Écrit par Armelle Goyon
La Mobula vient tout juste de prendre du service à Port-Argelès dans les Pyrénées-Orientales - novembre 2021.
La Mobula vient tout juste de prendre du service à Port-Argelès dans les Pyrénées-Orientales - novembre 2021. © FTV

Le parc marin du Golfe du Lion se dote d'une nouvelle vedette high tech. La Mobula est un navire conçu sur mesure pour répondre aux missions de suivi scientifique et de surveillance du site naturel.

Le Parc du Golfe du Lion est le premier Parc naturel marin de Méditerranée en terme de superficie et le troisième de France. Jusqu'à présent, les agents menaient leurs missions en mer, à l'étroit, sur un bateau semi-rigide. Cette époque est révolue avec l'arrivée de la Mobula, nom d'une espèce de raie, fin septembre. Cette nouvelle vedette devrait révolutionner leur quotidien.

Mobula, la nouvelle vedette du parc

C'est un début de mission classique pour les agents de l'Office français de la biodiversité, si ce n'est qu'ils embarquent sur un tout nouveau bateau. Deux fois plus grand et plus puissant que l'ancien. 

" On va pouvoir aller jusqu'à 20 miles au large, ça fait à peu près 40 km alors que jusqu'à présent, on était limité à 10 km. On va pouvoir faire d'autres choses, aller plus loin et dans des meilleurs conditions. On est tous très content ! " se réjouit   Bruno Ferrari, directeur adjoint du Parc marin.

8 tonnes d'aluminium pour 12 mètres de long. Voici donc Mobula. Une vedette conçue sur mesure pour répondre aux missions de suivi scientifique et de surveillance du Parc naturel. Parmi les nouveautés, une vigie baptisée MégaObs.

" On observe sur 180 degrés avec 2 observateurs, ce qui nous permet de voir les animaux, les activités humaines et les déchets " explique Romain Hubert, chef d'unité - Service opérations.

Un navire sophistiqué 

Et ce n'est pas tout ! Sur le pont arrière, un portique inclinable doté d'un treuil permet de lever de lourdes charges.
Au programme ce jour là, des prélèvements d'eau grâce à ces bouteilles Niskin. Chacune pèse 30kg.

" On avait pas forcément de moyens de levage sur nos autres navires, donc c'était à la force des bras. Si on doit faire un prélèvement à 200 mètres de fond, si on doit en faire plusieurs dans la journée, c 'est fatiguant. Alors que là, on a des moyens hydrauliques à notre disposition " poursuit Romain Hubert.

Des manipulations facilitées, mais aussi de nouvelles possibilités grâce notamment à de l'informatique embarqué. Dans la cabine, les outils sont nombreux. Tellement nombreux que les agents en explorent encore le potentiel.

" Certaines zones, on a besoin de mieux les cartographier, de savoir de quoi sont constitués nos fonds marins, notamment proche côtiers. Et on peut aussi mettre en oeuvre des sonars multifaisceaux qu'il va falloir apprendre à maitriser " précise-t-il.

Davantage de confort et de polyvalence pour explorer une zone de 4.000 km2, entre Leucate et l'Espagne.
La Mobula, c'est un bien beau cadeau d'anniversaire pour fêter les 10 ans de la création du parc naturel marin du Golfe du Lion, c'était le 13 octobre 2011.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.