Céret : face aux attaques des frelons asiatiques, les apiculteurs tentent de trouver la parade

Voici le frelon asiatique, hyménoptère destructeur d'abeilles. / © F3 LR
Voici le frelon asiatique, hyménoptère destructeur d'abeilles. / © F3 LR

Depuis quelques jours, le frelon asiatique est reparti de plus belle à la chasse aux abeilles. Et même si la récolte du miel est terminée, les apiculteurs ne peuvent que déplorer les dégâts du prédateur. Ils tentent de trouver la parade pour éradiquer ce phénomène.

Par Walid Kachour

Les abeilles et les apiculteurs ont du souci à se faire. L'un de ses plus grands bourreaux fait son grand retour.

Le frelon asiatique est un hyménoptère à pattes jaunes qui attrape au vol les abeilles dans le but de nourrir en protéines les larves de sa colonie.

Leur dard
de 5 millimètres peut être mortel et dangereux pour l'humain si nous nous situons près de leurs nids.
 

Le cauchemar des apiculteurs


Les apiculteurs peinent à trouver la solution pour protéger leurs abeilles car le frelon exerce une pression permanente et ne laisse aucun répit.

Il prédate la ruche en permanence, ce qui les empêche de sortir et de l'alimenter. La reine ne pond plus car il n'y a plus d'apports extérieurs qui se font dans la ruche déclare l'apiculteur Michel Barcelo.


L'été constitue sa période favorite durant laquelle les frelons développent leurs nids.

Ce qui suppose que l'espèce n'a pas encore fini de chasser l'abeille pour le bien de sa colonie.


Une parade face à la violence des frelons


Le mode opératoire de l'hyménoptère pour chasser l'abeille est très violent. 
 

Ce qui l'intéresse c'est le thorax. Il va se suspendre par une patte et dépecer l'abeille en quelques secondes. On voit les éléments de l'abeille tomber un à un : les pattes, la tête et l'abdomen. Il emporte ensuite le thorax et part avec détaille le spécialiste du frelon asiatique Eric Jean-Baptiste. 

 

Et le phénomène est parti pour durer même après l'été, puisqu'au début du mois d'Octobre, les nids de frelons devraient grossir de 6 centimètres de diamètre par semaine.

 

Plus les nids sont gros, plus il y a de frelons et plus il y a de demandes de protéines au niveau du nid. A cette période, nous serons au maximum de la prédation sur les ruches. On est qu'au début de ce phénomène ajoute l'expert.

 

Heureusement pour les apiculteurs, un produit permet de lutter contre la prolifération de ce phénomène et qui, à terme, peut amoindrir durablement les ruches.

Son nom : le pyrèthre, insecticide naturel fait à partir d'une plante herbacée à fleurs permettant d'éradiquer totalement les nids de frelons.

 

Ça va tuer tous les frelons de l'extérieur et qui vont revenir au nid. Ce produit n'est pas répulsif. Les frelons vont tous rentrer et mourir. C'est de loin la meilleure solution confesse Eric Jean Baptiste.



Depuis deux ans, tous les nids signalés dans les Pyrénées-Orientales sont automatiquement détruits.

Un moyen de protéger les abeilles, garantes de notre biodiversité et plus que jamais en danger.



 
Céret : le frelon asiatique déstructeur d'abeilles
Le frelon asiatique sévit dans les ruches d'abeilles. En période estivale, les nids de cet hyménoptère se développent et s'attaquent aux ruches pour fournir en protéines les larves de leurs colonies. - F3 LR  - Reportage : A.SABATIER


 

Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus