• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des projets et des idées pour sauver le centre de rééducation de Cerbère

Le centre de santé de Cerbère pourrait être sauvé. / © F3LR
Le centre de santé de Cerbère pourrait être sauvé. / © F3LR

Le projet de transférer l'activité du centre de rééducation de Cerbère à l'hôpital de Perpignan mobilise toujours les salariés qui s'y opposent. Cependant le nouveau maire de Collioure, médecin urgentiste ,se positionne et propose une solution pour maintenir l'activité et les emplois sur place.

Par Jean-Marc Huguenin


L'avenir du centre de santé de Cerbère suscite toujours des inquiétudes mais aussi des idées. Et des idées, le maire de Collioure n'en manque pas. Jacques Manya, médecin de profession, croit en Cerbère comme Pôle Santé d'Excellence.

Dix millions d'euros contre les quarante millions estimés pour financer le transfert de Cerbère à Perpignan, les comptes sont vite faits par les salariés mobilisés contre la délocalisation.

Pour justifier sa proposition, Jacques Manya s'appuie aussi sur la situation géographique de Cerbère. Aujourd'hui, il est difficile de dire si la proposition du maire de Collioure sera entendue par les élus du secteur mais un comité de pilotage consacré à l'avenir du centre Bouffard Vercelli doit être lancé dès jeudi par l'Agence Régionale de Santé. Le maire de Collioure pourrait le rejoindre mais rien n'est encore décidé.

Des idées pour sauver le centre de santé de Cerbère


Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus