DROGUE. Les routiers italiens cachaient cocaïne et cannabis dans les coffres et le frigo de leur camion, ils finissent en prison

C'est une nouvelle fois une belle prise pour les douaniers du Perthus, à la frontière avec l'Espagne. En contrôlant un camion italien, ils ont découvert une grosse quantité de drogue cachée dans la cabine du camion. Les routiers italiens écopent d'une grosse amende et d'une peine de prison.

Deux routiers italiens ont été arrêtés par les douaniers français au Perthus, à la frontière avec l'Espagne. Ils transportaient de la cocaïne et du cannabis dans la cabine de leur camion.

Les faits se sont produits le 27 mars dernier, au péage du Perthus, sur l'autoroute A9. Un camion frigorifique en provenance d'Espagne, immatriculé en Italie, avec à son bord deux individus de nationalité italienne attire l'attention des agents. Les douaniers intiment l'ordre au chauffeur de s'arrêter mais celui-ci n'obtempère pas tout de suite. 

"Hésitant et feignant de rater l’entrée du parking où se situe le contrôle, le chauffeur finit par s’arrêter sur le point de stationnement désigné. Face aux agents, il déclare que la semi-remorque est entièrement vide et qu’il doit charger du fret à Garons (30) puis se rendre en Italie", racontent les douaniers dans un communiqué. 

Dans les coffres et le frigo

Méfiants, les douaniers décident de procéder à un examen plus approfondi du poids lourd. Leur perspicacité finit par payer : ils découvrent dans la cabine plusieurs paquets enveloppés de papier film contenant une substance suspecte. "Tous les coffres de rangement de la cabine et  le réfrigérateur contiennent des sachets thermosoudés qui semblent être remplis d'herbe de cannabis", expliquent les agents. 

Les tests ont finalement confirmé que ces paquets renfermaient de la cocaïne et de l'herbe de cannabis. Au total, 13 kg de cocaïne et 37 kg d'herbe de cannabis ont été saisis. Les contrevenants ont été placés en retenue douanière, puis remis au Service de la Police Judiciaire de Perpignan pour les suites de la procédure.

L'un des deux individus a comparu devant le tribunal judiciaire de Perpignan ce vendredi 3 mai. À l'issue du procès, il a été condamné à trois ans d'emprisonnement, avec maintien en détention, assortis d'une peine complémentaire de cinq ans d’interdiction du territoire national. De plus, il devra s'acquitter d'une amende douanière particulièrement lourde, s'élevant à 1 039 000 €.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité