Affaire des disparues de Perpignan : de nouvelles analyses ADN sont en cours

C'est l'un des derniers espoirs pour les familles des disparues de la gare de Perpignan. De nouvelles analyses ADN sont en cours sur les pièces en possession des enquêteurs, des pièces à conviction datant de 12 à 16 ans selon les affaires.


Les disparues de la gare de Perpignan, c'est une série de meurtres qui a défrayé la chronique entre 1997 et 2001.
3 jeunes filles retrouvées tuées et une portée disparue après avoir toutes transité dans le secteur de la gare. De nouvelles analyses ADN sont en cours, 12 à 16 ans après les faits.

Ces nouveaux tests doivent permettre de déterminer si cette série de meurtres est l'oeuvre d'un seul homme ou non.
L'espoir est mince. On l'a vu récemment dans l'affaire Grégory, les test ADN pratiqués n'ont pas permis de lever le voile sur le mystère.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité