Après une année 2023 "catastrophique", la récolte d'artichauts s'annonce prometteuse

Après une mauvaise saison en 2023, la production d'artichaut repart à la hausse cette année dans les Pyrénées-Orientales. Les pluies de ces derniers jours ont fait du bien.

La récolte des artichauts bat son plein actuellement en Salanque, dans les Pyrénées-Orientales. Après de longues journées de tramontane, les pluies de ces derniers jours ont fait du bien.

Lucas Jumelle Sanchez est exploitant agricole à Torreilles, près de Perpignan. Il explique : "le vent a tendance à sécher la plante, le feuillage est un peu moins vert, moins beau, et l'artichaut a tendance à s'ouvrir et à faire une fleur. La pluie qu'on a eue en début de semaine a refermé les capitules, et on a eu des artichauts bien fermés, compacts et denses."

On a des artichauts qui sont plus beaux, plus facilement vendables et plus intéressants pour le consommateur.

Lucas Jumelle Sanchez, exploitant agricole

Si les pluies récentes étaient quasi les premières depuis les plantations, la production toutefois n'a pas trop souffert de la sécheresse. Sur la petite dizaine d'hectares d'artichaut qu'il exploite pour la coopérative Melba, Lucas Jumelle Sanchez est plutôt satisfait.

L'année 2023 "catastrophique"

"L'année dernière, on a eu moitié moins de rendements, l'année avait été catastrophique, déplore le producteur d'artichauts. Là on retrouve les rendements normaux, donc c'est plutôt une saison intéressante".

C'est un gel tardif qui avait fait chuter les rendements l'an passé. Une baisse si importante que beaucoup de maraîchers ont préféré cette année diminuer leurs plantations.

Un tiers de surface en moins

"Une telle baisse, on l'avait jamais vécu", raconte Gaël Lichou, conseiller maraîchage à la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Orientales. Dans le département, la surface de cultures d'artichauts a diminué d'un tiers cette année, par rapport à 2023. En maraîchage, la particularité, c'est que quand on a une mauvaise saison, les producteurs peuvent décider d'arrêter ou de passer sur d'autres cultures. Ils ont fait le choix de basculer sur le céleri branche, ou d'autres cultures qui coûtent moins cher et qui sont moins longues à produire", explique-t-il. 

La saison de l'artichaut s'arrêtera d'ici deux ou trois semaines en Salanque, au moment où elle devrait commencer en Bretagne. Le calendrier idéal pour les maraîchers catalans. 

Écrit avec Philippe Georget.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité