"Cela a une vocation thérapeutique" : à Perpignan, une association donne des cours de natation aux migrants pour les réconcilier avec la mer

Pour le deuxième été de suite, l'association Welcome 66 dispense des cours de natation aux réfugiés et demandeurs d'asile sur les plages de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Beaucoup ne savent en effet pas nager et souhaiteraient pouvoir profiter de la mer.

C'est pour ne plus seulement voir la mer comme un danger qu'ils ont décidé de sauter le pas. À Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, l'association Welcome 66 organise des cours de natation gratuits à destination de réfugiés et demandeurs d'asile.

"Ils nous ont fait part de leur peur de l'eau l'année dernière, ce qui est dommage quand on habite au bord de la mer, alors on a lancé un appel sur Facebook pour trouver un maître nageur bénévole", explique Corinne Grillet, fondatrice de l'association qui vise à favoriser l'intégration sociale et professionnelle des exilés.

Un terme qu'elle préfère à celui de "migrants", puisque la structure prend uniquement en charge ceux qui ont manifesté le souhait de s'établir à Perpignan, et qui ont donc "achevé" leur migration. Pas question donc que les élèves utilisent cet apprentissage pour ensuite éventuellement tenter la périlleuse traversée de la Manche.

Se réconcilier avec la mer

Les cours sont dispensés une fois par semaine à une dizaine de personnes et jusqu'à la fin de l'été. "Cela a une vocation thérapeutique, la première étape est d'abord de les réconcilier avec la mer", explique la responsable associative, également photographe.

Outre quelques Afghans, les bénéficiaires de l'association sont principalement originaires d'Afrique subsaharienne, où les habitants n'ont pas accès à la mer et où les piscines publiques sont rares. Selon le Syndicat National Professionnel des Maîtres Nageurs Sauveteurs, "en Afrique, peu de pays ont des infrastructures qui leur permettent de mener une politique d’apprentissage de la natation." Ainsi, nombre de migrants meurent régulièrement en Méditerrannée en tentant de rejoindre l'Europe depuis l'Afrique.

Ils ont envie de surmonter les épreuves passées et de considérer la mer comme un lieu de loisir.

Corinne Grillet, fondatrice de l'association Welcome 66

"Ces personnes ont souvent un vrai traumatisme avec l'eau, je veux leur redonner goût au plaisir et à la liberté de pouvoir nager", explique Delphine Bassols, leur professeur de natation, qui participait auparavant à des compétitions de nage synchronisée.

"Il y a beaucoup de demandes, on aimerait pouvoir donner des cours à tous, mais malheureusement nous avons peu de subventions", regrette Corinne Grillet, qui a lancé des appels à projet. "Nous n'avons pas pu avoir un tarif associatif pour accéder aux piscines de Perpignan en dehors de l'été. On trouverait ça dommage que les élèves soient stoppés dans leurs progrès."

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité