Colère des agriculteurs en Espagne : les images des centaines de tracteurs dans les rues de Barcelone

Des milliers d'agriculteurs ont bloqué l'autoroute A7 jusqu'au centre-ville de Barcelone pour protester contre la politique agricole européenne. Ils envisagent une nouvelle mobilisation et des blocages mardi 13 février.

La colère du monde agricole gronde en Espagne. Des milliers d'agriculteurs ont bloqué des routes mercredi pour protester contre la politique européenne et la précarité du secteur, malgré les messages conciliants du gouvernement. Alors que la colère est retombée dans de nombreux pays européens, de longues colonnes de tracteurs ont investi les axes routiers du pays, notamment en Castille-la-Manche (centre), Andalousie (sud) et Catalogne (nord-est).

Tensions

Cette nouvelle journée de manifestation a suscité pour la première fois des tensions avec les forces de l'ordre, notamment à Grenade (sud). Au total, douze personnes ont été arrêtées dans le pays, d'après le ministère de l'Intérieur.
Épicentre des manifestations, la deuxième ville d'Espagne, Barcelone, a vu converger au cours de la journée près d'un millier de tracteurs, venus manifester dans un concert de klaxons devant le siège du gouvernement régional catalan.


"La bureaucratie nous étouffe", a confié à l'AFPTV l'un de ces manifestants, Joan Maia Sala. À cause d'elle, "il faut davantage penser aux documents et aux démarches exigées par l'administration qu'au travail sur le terrain", a regretté cet agriculteur de 45 ans.

80.000 camions affectés 

Ces rassemblements, convoqués sur les réseaux sociaux, ont entraîné d'importants embouteillages, notamment à la frontière franco-espagnole. Les autorités françaises ont pris dans la matinée des mesures de stationnement obligatoire pour les poids lourds. À Malaga (Andalousie), l'accès au port a été brièvement bloqué pour le deuxième jour consécutif, d'après la mairie. L'accès au port de Castellon, dans la région de Valence (est), a lui aussi été entravé, avant que la police ne disperse les manifestants.
Les agriculteurs espagnols, à l'instar de leurs collègues européens, dénoncent une politique européenne trop complexe, des normes trop contraignantes, des prix trop bas et la concurrence jugée déloyale des produits étrangers importés dans l'UE.

Le monde agricole appelle à une nouvelle journée de mobilisation le 13 février prochain.

L'Espagne, souvent qualifiée de "potager de l'Europe", est le premier exportateur européen de fruits et légumes. De nombreuses exploitations y sont néanmoins en difficulté en raison notamment de la sécheresse qui sévit depuis trois ans dans le pays.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité