Coronavirus : la gendarmerie des Pyrénées-Orientales alerte sur les arnaques en ligne

Sur internet, depuis le début de l'épidémie de coronavirus de plus en plus d'arnaques fleurissent - avril 2020 / © FTV
Sur internet, depuis le début de l'épidémie de coronavirus de plus en plus d'arnaques fleurissent - avril 2020 / © FTV

Depuis la mise en place du confinement et le début de la pandémie du coronavirus, des escrocs profitent de l’inquiétude et la peur de certains pour les arnaquer. La gendarmerie des Pyrénées-Orientales met en garde.

Par Joane Mériot

Depuis l’apparition des premiers cas de Coronavirus, les forces de l'ordre et les organes de la répression des fraudes constatent que les arnaques ou tentatives d'escroqueries, surtout en ligne se multiplient dans toute la France. 

Pas de produits miracles


La gendarmerie des Pyrénées-Orientales a décidé d’alerter sur les produits en vente en ligne « anti-virus ». Purificateur d’air anti-virus, lampe UV, huiles essentielles, chloroquine, masques, les arnaques sont nombreuses à fleurir sur la toile. Mais ne vous laissez pas avoir.
Sachez qu'aujourd'hui, il n’existe pas de vaccins, d’aliments, de compléments alimentaires, de lampes, de purificateurs d’air ni d’huiles essentielles protégeant et apportant une guérison du coronavirus. Tous les produits vantant sa protection et sa guérison, relèvent de la pratique commerciale frauduleuse. 

 

Des faux sites web

Par ailleurs, des faux sites proposent la vente de masques chirurgicaux, de masques FFP2, de gels hydroalcooliques, ou encore de vaccins expérimentaux ou encore vente de chloriquine en échange de somme astronomique. Soyez très prudents car le risque pour les victimes de ces escroqueries est grand ; elles peuvent perdre leur argent, mais surtout leur vie.

 
 

Des arnaques dans votre boîte mail 


Mais ce n’est pas tout certains viennent même jusqu’à vous envoyer des mails frauduleux dans votre boîte perso : des messages d'information en lien avec l'épidémie, des cagnottes en ligne ou encore des produits liés au Covid-19. Eviter d'ouvrir le mail, et encore plus, de cliquer sur les liens qu'il contient. 
 

 

Signaler l'escroquerie 


Pour toute question précise, ou simple doute, la Police Nationale a créé un tchat sur son site internet. Des agents répondent aux interrogations de la population via cette messagerie. 
En cas d'escroquerie, un numéro vert est joignable au 0 805 805 817, des policiers et gendarmes vous informent de 9h à 18h30 sur les démarches à accomplir si vous êtes victime d'arnaque. 
 
En début de semaine, les gendarmes de la Section de Recherche de Strasbourg ont fait fermer 70 sites internet frauduleux. 

Sur le même sujet

Les + Lus