Coronavirus : à Perpignan, l'hôpital impose le port du masque aux patients pour éviter une deuxième vague épidémique

Comme au tout début du cluster et des premières contaminations, les contrôles continuent à l'hôpital de Perpignan avec la réouverture des consultations classiques, mais port de masques obligatoire pour les patients - avril 2020. / © APM/MAXPPP
Comme au tout début du cluster et des premières contaminations, les contrôles continuent à l'hôpital de Perpignan avec la réouverture des consultations classiques, mais port de masques obligatoire pour les patients - avril 2020. / © APM/MAXPPP

La reprise progressive des consultations "classiques" s'amorce à l’hôpital de Perpignan, où l’on constate comme partout en France une baisse du nombre de patients atteints du Covid-19. Mais la crainte d'une nouvelle vague fait imposer le port du masque pour tous les patients.
 

Par Olivier Meyer

Ce 30 avril, ils ne sont plus que 18 patients atteints par le Covid-19 hospitalisés à l'hôpital de Perpignan, dont 8 en réanimation. «Mais il convient de rester très prudent», précise le directeur Vincent Rouvet.
 

Le plan blanc n’est pas levé car la crainte d’un nouveau pic existe après le déconfinement. Si tel était le cas, l’hôpital serait alors en capacité de revenir en arrière et d’augmenter son plan de charge.

 

Pour Vincent Rouvet, directeur du centre hospitalier de Perpignan, la possibilité d'une nouvelle vague et d'un nouveau pic de cas de coronavirus dans les Pyrénées-Orientales n'est pas à écarter. / © FTV France 3 Occitanie
Pour Vincent Rouvet, directeur du centre hospitalier de Perpignan, la possibilité d'une nouvelle vague et d'un nouveau pic de cas de coronavirus dans les Pyrénées-Orientales n'est pas à écarter. / © FTV France 3 Occitanie
 

Appel à la prudence


Le docteur Hugues Aumaître, chef du service des maladies infectieuses, appelle à la prudence après le 11 mai mais aussi jusqu'à cette date.
 

Le déconfinement a déjà commencé à Perpignan. J’ai fait une vidéo avec un médiateur de Saint-Jacques pour sensibiliser la population au port du masque car le danger est important. S'il y a un relâchement et si les gestes barrières ne sont plus ou pas respectés. Attention alors au risque de cluster.


En attendant un lent retour à la normale, l’hôpital a entamé une reprise d’activité progressive et graduée. Depuis lundi 27 avril, des patients sont de nouveaux accueillis pour les hospitalisations et les consultations urgentes ou non différables (cancérologie, anesthésie, spécialiste,…), hors Covid-19.

Toutes les précautions sont prises pour protéger patients et personnels. La reprise se fait dans un contexte contraignant mais très sécurisé. Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, l’établissement déploie une nouvelle organisation, en repensant les circuits et en adaptant les pratiques professionnelles, pour assurer la prise en charge des patients en parallèle des filières dédiées au Coronavirus.

 


Le port du masque imposé aux patients 

 
Les patients se présentant au centre hospitalier Perpignan doivent obligatoirement porter un masque de protection individuel (médical, à usage professionnel ou en tissu), afin de garantir la sécurité de tous. Outre le respect des règles de distanciation, il en va de la responsabilité de chaque patient de bien respecter l’hygiène des mains grâce à des lavages réguliers. Le patient doit être actif dans la prévention.
 


Par ailleurs, les consignes liées aux restrictions de visites et la présentation d’un justificatif pour accéder à l’établissement restent applicables.
Jusqu’au 11 mai, les visites sont donc toujours interdites sauf exception. Après le 11 mai, il y aura sans doute un assouplissement mais le port du masque sera toujours une exigence.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus