Coronavirus : les régions de Gérone et Figuerès en Catalogne autorisées à rouvrir les terrasses des bars et restaurants

En Catalogne, les régions de Gerone et Figuérès passent en phase 1 du déconfinement ce qui les autorisent à ouvrir les terrasses des bars et restaurants. Deux mêtres doivent séparer chaque table.

En Catalogne, les régions de Gerone et Figuérès passent en phase 1 du déconfinement ce qui les autorisent à ouvrir les terrasses des bars et restaurants. Deux mêtres doivent séparer chaque table. 
En Catalogne, les régions de Gerone et Figuérès passent en phase 1 du déconfinement ce qui les autorisent à ouvrir les terrasses des bars et restaurants. Deux mêtres doivent séparer chaque table.  © JORGE GUERRERO / AFP
De nouvelles régions d'Espagne, pays parmi les plus touchés par la pandémie de Covid-19, ont entamé à leur tour lundi leur déconfinement, désormais une réalité pour 70% des Espagnols, mais dont Madrid et Barcelone restent pour le moment exclues.

La semaine dernière, la moitié du pays était entré dans la première phase du déconfinement, qui prévoit l'ouverture des petits commerces, des terrasses des bars et restaurants et la possibilité de se réunir en famille ou entre amis à dix personnes maximum. C'était ainsi le cas pour le le secteur de Tarragone et des Terres de l'Ebre et au nord-ouest de la Catalogne dans les montagnes de l'Alt Pirineu i Aran qui comprend notamment la Cerdagne espagnole.
De nouvelles zones du pays comme les provinces de Grenade et Malaga dans le Sud, celle de Tolède dans le centre ou Valence dans l'Est sont entrées à leur tour ce lundi matin 18 mai dans cette seconde phase. Elle concerne aussi la quasi totalité de la Catalogne excepté Barcelone. Les régions de Figuérès et Gérone sont donc concernées par cette phase 1 où il est ainsi possible de se déplacer à l'intérieur de chaque région, s'attabler en terrassse et se réunir à dix personnes maximum.
La phase 2 doit permettre l'ouverture des restaurants avec un nombre de tables réduit, des cinémas (avec 30% maximum de capacité) et une facilité plus grande à circuler. 

L'Espagne ayant annoncé une quarantaine pour les étrangers entrant sur son sol, la France a décidé d'appliquer en réciprocité la même mesure. Les modalités n'en ont cependant pas encore été fixées, et les discussions se poursuivent entre les deux pays. En tout état de cause, cette mesure ne concernera pas les travailleurs frontaliers.


Une saison touristique ?

Le président de la République, Emmanuel Macron, s'est exprimé sur l'organisation des vacances d'été en France et en Europe, lors de sa conférence de presse commune avec Angela Merkel. "En fin de semaine prochaine (...) on pourra dire avec plus de précisions ce qui se passera cet été", a-t-il déclaré, reconnaissant qu'il était encore "trop tôt" pour l'évoquer. "Il y aura une saison touristique en Europe, avec le virus. Nous ferons le maximum pour que les choses se passent au mieux."

L'Espagne est l'un des pays du monde les plus touchés par la pandémie de Covid-19, qui y a fait plus de 27.000 morts. Lundi, le nombre de morts quotidiens dus au nouveau coronavirus a baissé à 59, soit le bilan le moins élevé depuis deux mois.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
catalogne coronavirus international espagne tourisme économie santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter