Coupe de France : Canet-OM ce soir à 21h, un rendez-vous historique pour les Catalans

La ville de Canet en Roussillon se prépare à la fête pour la rencontre historique de son équipe de foot contre l'Olympique de Marseille. Coté sportif, depuis lundi les joueurs s'entrainent à Perpignan sur la pelouse du stade Gilbert Brutus où aura lieu le match ce dimanche à 21 H.

Ce jeudi matin, à trois jours du match historique, c'est l'effervescence parmi le personnel technique de la municipalité de Canet. Pose d'affiches et suspension de kakémonos au lampadaire de l'avenue centrale qui rejoint la plage. De quoi colorer en bleu, la station balnéaire de la côte radieuse. " Ce n'est pas tous les jours que notre équipe de foot affronte un club aussi prestigieux comme l'OM" se plait à dire un employé municipal en charge de la nacelle et de conclure "C'est une véritable fierté pour nous. Et puis quelle publicité pour Canet !"


Dans les commerces, même engouement, les vitrines sont décorées. Dans son bureau de tabac,  Maryse Coste a déjà vendu 18 maillots collectors spécialement confectionnés pour ces 16e de finale de la coupe de France. Une commerçante enthousiaste et surtout une supportrice convaincue de la valeur de son équipe favorite. "Canet va gagner aux pénalties après un match nul 1 à 1"
Depuis quelques jours, les pronostics circulent à vive allure même si les rues ne sont pas trop animées en cette saison hivernale. Les Canétois voient déjà la victoire mais tous regrettent de ne pas assister au match.

 

 

Le match se joue dans le temple du rugby à XIII



Le match est délocalisé à Perpignan. Pandémie oblige, il se joue de plus à huis clos au stade Gilbert Brutus. Homologué depuis deux ans par la Fédération Française de Football, lors de la rencontre du Canet FC contre Monaco, l'antre des Dragons catalans est mis à disposition par la ville de Perpignan. Ravis de soutenir les footballeurs canétois, les trizistes ont cependant dû organiser in extrémis leur match amical de début de saison au stade Aimé Giral voisin avec tout le protocole anti-Covid exigé.
" Pour nous qui pratiquons le rugby à XIII, partager le terrain avec les footballeurs n'est pas un problème. Cela n'abîme pas le terrain. D'ailleurs au Nord de l'Anglettere beaucoup de clubs de foot et de XIII se partagent le même stade comme à Wigan par exemple. Nous sommes de tout coeur aux cotés des Canétois et espérons leur victoire qui fera briller l'âme du pays catalan" souligne Yannick Rey responsable de communication du club des Dragons catalans.

 

Jouer avec ses tripes



Depuis lundi, les joueurs prennent chaque jour un peu plus leurs marques dans ce nouveau pré. Ils y cultivent la cohésion de leur groupe. Les séances d'entraînement s'enchaînent. La motivation est là. "On n'est pas là pour faire de la figuration car c'est une chance d'affronter l'OM. On doit jouer avec nos tripes. Il faut les faire douter dès l'entame de match et se maintenir au score" " lance Sébastien Atlan milieu de terrain

Marseille a déjà eu des déconvenues alors on se dit: Pourquoi pas nous ?. On peut espérer un exploit

Sébastien Atlan, milieu de terrain du Canet FC

Son collègue Toufik Ouadoudi qui joue également en milieu de terrain aborde le match avec sérénité " Je me sens détendu en savourant déjà ce match. Une affiche de rêve pour moi. Cela réunit tous les Catalans même si c'est un peu compliqué car nous n'entendrons pas nos supporters"


Diadié Diarra, le capitaine de l'équipe et défenseur reste zen. " Nous, on n'a pas la pression c'est l'OM qui l'a. Il faut rester dans la simplicité. Mais il faut être deux fois plus concentré. J'ai étudié leur jeu. Il faut être toujours prêt et moi en tant que défenseur je dois rester à côté de l'attaquant.

Je suis un fervent supporter de l'OM alors pour moi qui n'ai jamais joué contre eux c'est HISTORIQUE. Et puis pour nous tous, c'est une véritable vitrine. On peut se faire remarquer par des grands clubs et au final signer un contrat professionnel

Diadé Diarra, capitane du Canet Football Club


Leur entraîneur, Farid Fouzari, lui aussi optimiste, garde cependant des propos plus pondérés." C'est un match où tout est possible. Beaucoup de gens y croient. On va saisir notre chance. Ce groupe est capable de titiller les joueurs d'en face. Mais la moinde petite erreur dans les 30 mètres ne pardonnera pas. La surmotivation peut engendrer des erreurs."

Il faudra mettre de la bonne agressivité et respecter l'adversaire. Si on manque d'humilité et de rigueur on va le payer cash car les Marseillais savent gérer leur émotion

Farid Fouzari entraîneur du Canet FC


Dimanche soir, le petit Poucet canétois aura tout à gagner, encouragé par des supporters catalans rivés devant leur écran télé une fois de plus.  Coup d'envoi à 21 H sur le canal d'Eurosport. Et pour ceux qui n'auront pas l'image, ils pourront écouter les commentaires en direct sur les ondes de France Bleu Roussillon.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité