Covid-19. Les hôpitaux d'Occitanie proches de la saturation, "la double épidémie Delta et Omicron est inquiétante" selon l'ARS

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault et Isabelle Petit-Félix
Perpignan - une chambre de réanimation de l'unité Covid au centre hospitalier - archives.
Perpignan - une chambre de réanimation de l'unité Covid au centre hospitalier - archives. © FTV

Le directeur de l'ARS Occitanie était en visite à Perpignan, ce jeudi. Il s'est rendu au centre hospitalier et plus précisément au service de réanimation mais est également passé par un centre de vaccination Covid. Les Pyrénées-Orientales affichent un taux d'incidence record dans la région avec 1.850 cas positifs pour 100.000 habitants.

Pierre Ricordeau est venu à Perpignan avec un chèque de 49 millions d'euros pour le centre hospitalier. Une manne du Ségur de la santé qui va servir à fluidifier la prise en charge des patients aux urgences pédiatriques et au service de cancérologie-oncologie.

Il est surtout venu dans les Pyrénées-Orientales pour soutenir l'hôpital et les soignants, très sollicités par les malades de la 5e vague de Covid. C'est le département le plus touché d'Occitanie.

"Nous sommes à saturation car nous faisons face à une double vague épidémique de malades du variant Delta et des patients du variant Omicron. Nous n'avons plus beaucoup de marge de manoeuvre... C'est inquiétant".

Pierre Ricordeau, directeur ARS Occitanie.

Les Pyrénées-Orientales affichent un taux d'incidence record dans la région avec 1.850 cas positifs pour 100.000 habitants. C'est 1.567 dans l'Hérault, 1.374 dans le Gard, 1.330 en Haute-Garonne et seulement 857 en Lozère. Le seuil d'alerte étant fixé à 50.

Cela fait en moyenne, en Occitanie, 11.500 nouveaux cas positifs par jour. Avec un taux de tests positifs au Covid de 14,5%.

Le centre hospitalier de Perpignan compte actuellement 50 malades Covid et 23 patients en réanimation.

Dans une note de service, la direction a informé les salariés que les soignants travaillant en secteur Covid, testés positifs mais asymptomatiques, pourraient être rappelés pour assurer le service face à cette situation critique.

Pour l'Occitanie, ce sont 1.774 personnes hospitalisées, dont 385 en soins critiques et réanimation. Cela représente une augmentation de 11,3% en 7 jours contre +6,5% pour l’ensemble de la France. Soit, 80,5% de taux d'occupation des lits d'hôpitaux, avec 73 décès en 4 jours.

Pour lutter contre l'épidémie, l'ARS milite comme le gouvernement, pour la vaccination.

400.000 non-vaccinés en Occitanie

Si près de 11 millions de doses de vaccins ont été administrées dans notre région depuis un an, il reste tout de même 400.000 personnes qui ne sont pas vaccinées du tout.

Dans le même temps, il y a des rendez-vous libres dans les centres de vaccination. Enfin, 2,2 millions de personnes ont leurs 3 doses de vaccins, soit près de 50% des personnes vaccinées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.