TEMOIGNAGE. Le centre de vaccination Covid-19 pour enfants de Perpignan fait le plein

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault
Perpignan - le centre de vaccination pour enfants accueille 80 petits âgés de 5 à 11 ans, les mercredis après-midi, pour l'injection - 5 janvier 2022.
Perpignan - le centre de vaccination pour enfants accueille 80 petits âgés de 5 à 11 ans, les mercredis après-midi, pour l'injection - 5 janvier 2022. © FTV

Depuis le 22 décembre 2021, les enfants de 5 à 11 ans peuvent se faire vacciner contre la Covid-19 en France. Un protocole spécifique est en place et des créneaux leurs sont réservés pour l'injection d'un vaccin pédiatrique. Tout est fait pour rassurer les petits mais aussi les parents.

Avec un taux d'incidence de plus de 1.000 cas pour 100.000 habitants dans les Pyrénées-Orientales, et jusqu'à 1.200 cas, la semaine dernière, les enfants sont de plus en plus malades du Covid. D'où le retour du masque obligatoire en permanence à l'école, les autotests et la vaccination possible des petits dès 5 ans.

Les enfants parlent du vaccin

Sabrina, 6 ans, est sur le point de recevoir sa première dose de vaccin Pfizer pédiatrique. Elle discute avec le médecin et elle n'a pas l'air très impressionnée. Moins que son papa qui l'accompagne et la laisse parler comme une grande.

"Tu es allergique à des choses ?" demande le médecin.
"Oui, à la poussière. Quand il y en a beaucoup" répond Sabrina.

A nos questions, la petite répond sérieusement.
"Tu viens faire quoi ?".
"Me faire vacciner pour le Covid. Comme ça, j'attrape pas le coronavirus".
"C'est important de se faire vacciner ?"
"Oui, si on fait pas le vaccin, on va à l'hôpital et après on est mort".

"Ca va ? Pas trop peur ?". Elle répond fermement et sans détour...

"J'ai pas peur, j'ai peur de rien"

Sabrina, 6 ans.

VOIR notre reportage à Perpignan.

Il faut dire que le Centre de vaccination du Carré d'Or a pris des airs de fêtes pour accueillir, tous les mercredis après-midi, les 5-12 ans.

"La prise en charge d'un enfant n'est pas tout à fait la même qu'un adulte. On crée un environnement rassurant, sécurisant et ludique. Cela permet de faire passer la vaccination de façon plus facile et sympathique" explique Nicolas Bardetis, président de l'Ordre des infirmiers des Pyrénées-Orientales.

Contrairement aux adultes, les enfants sont systématiquement testés pour savoir s'ils ont déjà eu le Covid. Ils ont aussi droit à un peu de gel anesthésiant pour faire passer les 2 piqûres et à quelques récompenses. Un jeu de cartes et même un beau diplôme.

"J'adore me faire vacciner, c'est la première fois, ça fait pas mal".

Sabrina, 6 ans, après l'injection.

Un protocole "enfant" et un vaccin spécifique

Au-delà du personnel, le vaccin est lui aussi spécifique puisqu'il s'agit de la version pédiatrique du vaccin Pfizer. Le flacon dispose d'un capuchon de couleur différente pour éviter les confusions car cette version pour enfant est trois fois moins dosée que celle dédiée aux adultes.


Avant d'injecter la dose de vaccin, on procède à un test sérologique grâce à une petite piqûre dans le doigt. Une
 goutte de sang prélevée permet de savoir si l’enfant a déjà contracté le Covid-19. En effet, beaucoup ne le savent pas parce qu’ils n’ont eu aucun symptôme.


Si ce test est positif, il permet d’envisager une seule injection alors que le schéma vaccinal classique recommande pour ces enfants deux doses, espacées de trois semaines. 

Comme Sabrina, 80 enfants courageux ont été vaccinés mercredi après-midi au centre du Carré d'Or de Perpignan. Quelques créneaux sont encore disponibles pour la semaine prochaine, sur Doctolib ou au 0 800 54 19 19.

350 centres vaccinateurs pour enfants

L’objectif du gouvernement est d’arriver rapidement à 350 centres vaccinateurs enfants en France, en janvier, puis de pouvoir proposer cette injection dans tous les centres disponibles, soit 1.500 aujourd’hui sur le territoire. Au total, 1 million de doses pédiatriques sont d'ores et déjà disponibles pour cette filière.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.