Covid. Catalogne : retour du couvre-feu et interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes

La Catalogne renforce ces restrictions sanitaires malgré la présence de nombreux touristes. Ce 14 juillet, devant la progression du variant Delta en Espagne, la Generalitat et la cour de justice ont décidé de remettre en place un couvre-feu entre 0h30 et 6h. Les rassemblements sont aussi interdits.
Une plage sur la côte de la Catalogne - 2021.
Une plage sur la côte de la Catalogne - 2021. © maxppp Jean-Luc Flémal

Pour freiner l'avancée de l'épidémie de covid et éviter une 5e vague de contamination, la Catalogne prend de nouvelles mesures de restriction sanitaire. Déjà depuis le 9 juillet, les établissements de nuit (discothèques, bars de nuit, karaokés…) ont refermé leurs portes pour 15 jours.

Et dès ce 14 juillet, les bars, les restaurants et toutes autres activités nocturnes devront fermer à 0h30, par ailleurs, un couvre-feu est à nouveau en vigueur dans la province autonome jusqu'à 6h du matin. Cette alerte sanitaire est aussi valable pour les parcs et les plages.

L’obligation de limiter les rassemblements à dix personnes, qu’ils soient en public ou en privé, est aussi de retour. De même que l’interdiction de manger ou de boire dans la rue et dans les espaces publics.

Une 5e vague de Covid ?

C'est le taux d'incidence chez les jeunes (moins de 30 ans), comptabilisé à plus de 3.000 cas pour 100.000 habitants en Catalogne, ces 2 dernières semaines, qui a poussé les autorités à prendre ces décisions en pleine période estivale.

L'application de ces nouvelles mesures doit permettre de “stopper la transmission” du virus, selon la porte-parole du gouvernement catalan, Patrícia Plaja.

Attention, à votre retour en France, depuis peu, de nouvelles règles s'appliquent. Si vous êtes vaccinés totalement, pas de problème.
Sinon les personnes non-vaccinées en provenance du Portugal et de l'Espagne doivent être testées. Un test PCR ou antigénique doit être réalisé moins de 24 heures avant l'entrée en France. Et le gouvernement a prévu des "contrôles quotidiens".

Les touristes devaient présenter jusqu'à présent "le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique réalisé moins de 72 heures avant le départ". C'est désormais un test de moins de 24 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
catalogne international espagne frontaliers covid-19 santé société vaccins - covid-19 confinement tourisme économie