Féminicide présumé après le décès d'une femme blessée par arme à feu près de Perpignan

Une femme de 47 ans est décédée durant le week-end après avoir été grièvement blessée par balle au Boulou, dans les Pyrénées-Orientales, où elle était domiciliée. Son compagnon avait été mis en examen pour sa blessure par arme à feu. 
© MaxPPP
Une femme de 47 ans est décédée durant le week-end alors qu'elle avait été grièvement blessée par balle jeudi 23 janvier. Cette femme, mère de quatre enfants, est décédée à l'hôpital où elle avait été transférée après que les sapeurs-pompiers l'ont découverte à son domicile dans un HLM du Boulou. 
 

Son compagnon a été mise en examen pour "tentative d'homicide sur conjoint". Les poursuites devraient être requalifiées en "homicide sur conjoint", indique l'AFP. Il a été interpellée en état d'ivresse avancé. Lors de sa garde à vue, il a donné plusieurs versions des faits aux enquêteurs. Il a notamment affirmé qu'il était en train de manipuler l'arme, une carabine 22 long rifle, dans le salon lorsque le coup serait parti par accident et aurait atteint la victime au front.

Le couple, formé il y a 12 ans et installé au Boulou depuis quelques mois, était sans emploi. Aucun signalement de violences n'avait été fait par la victime.

L'AFP a recensé quatre féminicides depuis le début de l'année. Ce décompte ne compte pas ce dernier fait d'actualité car l'enquête n'est pas terminée. En 2019, l'AFP avait compté 126 féminicides.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
féminicide société femmes faits divers pays catalan