Gazoduc France-Espagne : le projet serait trop cher et inutile selon un rapport secret indépendant

Ce projet de gazoduc entre Barcelone et Carcassonne fait grincer des dents. Déjà son impact sur l'environnement dérange dans les 30 à 40 communes de l'Aude et des Pyrénées-Orientales qu'il traverserait. Mais un rapport secret commandé par la Commission européenne le jugerait trop cher et inutile.

La présentation officielle du projet de gazoduc France-Espagne, baptisé STEP, a fait de nombreux mécontents cet hiver, lors des 3 réunions publiques organisées pour définir le fuseau du futur tracé. Mais rebondissement aujourd'hui, un rapport indépendant commandé par la Commission européenne et réalisé par le cabinet d’études finlandais Pöyry, le juge trop cher.

Pire, ce rapport tenu secret mais dont des éléments ont fuité dans la presse, notamment au Royaume-Uni, dézingue le projet qualifié "d'inutile".


Depuis, des députés européens d'EELV ont demandé le retrait du projet. De quoi réjouir les opposants qui tout au long de la concertation publique ont manifesté leurs inquiétudes et leur incompréhension face à la nécessité de cette interconnexion gazière.

De son côté, l'entreprise porteuse du projet, Terraga ancien TIGF, estime que ce rapport ne donne qu'une information partielle et qu'il n'est pas de nature à annuler ou retarder les travaux du gazoduc, dont la mise en service est toujours prévue pour 2022.

Ce projet de gazoduc entre Barcelone et Carcassonne fait grincer des dents. Déjà son impact sur l'environnement dérange dans les 30 à 40 communes de l'Aude et des Pyrénées-Orientales qu'il traverserait. Mais un rapport secret commandé par la Commission européenne le jugerait trop cher et inutile. ©F3 LR