HISTOIRE. Cet incendie il y a plus de 2000 ans qui a permis d'en savoir plus sur le passage d'Hannibal et de ses éléphants dans les Pyrénées

Dans la région de Barcelone, un cheval, quatre moutons et une chèvre morts dans un incendie il y a 2.200 ans ont permis à des chercheurs de l'Université Autonome de Barcelone d'en apprendre un peu plus sur le passage du général Hannibal Barca et de ses éléphants dans les Pyrénées Catalanes.


Des recherches sur le site archéologique de Tossal de Baltarga, à Bellver en Cerdagne, ont révélé les restes calcinés d'un bâtiment provoqué par un incendie il y a 2 200 ans.

La trace de ce violent incendie qui aurait détruit pratiquement tout le village des Cerretains, peuple ibère vivant en Cerdagne (qui leur doit son nom) a perduré jusqu'à aujourd'hui et donne de nouveaux indices sur ce qu'était la vie dans les Pyrénées à l'âge du fer.

Des animaux calcinés

Une équipe de chercheurs de l'UAB, Université Autonome de Barcelone a découvert sur le site et étudiait les restes calcinés d'un cheval, de quatre moutons et d'une chèvre, ainsi que des objets de valeur tels qu'un piquet de fer et une boucle d'oreille en or cachés dans un pot.

La découverte a permis de reconstituer les schémas économiques de ces habitants, centrés sur l'élevage, l'agriculture, l'exploitation de bois et de minerai et où se pratiquait la transhumance. Un peuple ibère adapté à son territoire et capable de profiter des ressources environnantes. Un peuple de l'âge de fer qui ne se limitait pas aux Hauts-Plateaux Cerdans et dont plusieurs éléments prouvent qu'ils étaient en relations avec d'autres communautés.

Sur les traces d'Hannibal 

Après analyse des différents éléments, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que l'incendie en question pourrait s'être produit lorsque l'armée carthaginoise traversait les Pyrénées pour combattre les Romains pendant la Seconde Guerre punique (entre 218 av. et 202 avant JC). De quoi nourrir à nouveau l'histoire d'Hannibal Barca, le plus célèbre général carthaginois et imaginer son passage à dos de ses célèbres éléphants. 

La destruction du site Tossal de Baltarga, qui occupait une position stratégique dans les Pyrénées, pourrait donc être liée au passage de l'armée d'Hannibal dans cette région pour lutter contre les Romains pendant la Seconde Guerre punique.

Selon Oriol Olestí, chercheur et professeur à l'UAB qui s'est confié au journal El Segre, "la destruction violente du site est probablement liée à cette guerre. L'incendie généralisé témoigne d'une destruction anthropique, intentionnelle et très efficace, puisque tous les bâtiments du site ont été détruits. Dans un bâtiment adjacent, nous avons également trouvé un chien brûlé ", a-t-il ajouté.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité