Incendie dans les Pyrénées-Orientales : un homme en garde à vue, le feu est maîtrisé, 8 pompiers blessés

L'incendie qui s'était déclaré dimanche 18 juillet entre Millas et Néfiach dans les Pyrénées-Orientales est maîtrisé ce lundi matin. Huit pompiers ont été blessés, 140 hectares touchés et plusieurs centaines d'habitants évacués. Un homme est en garde à vue.
Plusieurs centaines d'habitants de Millas et Néfiach (Pyrénées-Orientales) ont dû être évacués par précaution lors de l'incendie du 18 juillet 2021.
Plusieurs centaines d'habitants de Millas et Néfiach (Pyrénées-Orientales) ont dû être évacués par précaution lors de l'incendie du 18 juillet 2021. © Hugo Laridon, France 3 Occitanie/Pays Catalan

Selon nos informations, un homme est ce lundi en garde à vue après l'incendie qui a ravagé plusieurs dizaines d'hectares entre Néfiach et Millas (Pyrénées-Orientales). Il est soupçonné d'avoir allumé un feu sur son terrain, alors que le risque incendie est élevé dans le département et que l'usage du feu est strictement encadré durant cette période.

Après une après-midi et une nuit de lutte, le feu semble maîtrisé du côté de Millas et Néfiach dans les Pyrénées-Orientales, grâce à l'intervention de 260 pompiers, appuyés par 4 Canadair, un Dash et un hélicoptère bombardier d'eau. Un incendie attisé par une forte tramontane et qui avait sauté la route nationale 116 et la rivière Têt, ravageant le nombreuses parcelles agricoles et menaçant les habitations.

Huit pompiers blessés

Sur les 140 hectares parcourus par le feu, 75 hectares de garrigue et de vergers ont été brûlés par les flammes. Huit pompiers ont été blessés dans cette opération, dont deux brûlés aux jambes.

La RN 116 rouverte

Un temps fermée à la circulation, la route nationale 116 a été rouverte dans la nuit en direction de Perpignan. Dans l'autre sens, la sortie restait obligatoire à hauteur de Millas en début de matinée. L'axe a été totalement rouvert en milieu de journée. 

Plusieurs centaines d'évacuations

La fumée très dense rendant l'air irrespirable, plusieurs centaines d'habitants ont dû être mis en sécurité. 70 à 80 d'entre eux ont trouvé refuge dans la salle communale de Millas et ont été pris en charge par la municipalité. Tous ont pu finalement rentrer chez eux vers 22 heures.

Une habitation et un hangar détruits

Tous, sauf une famille qui devra être relogée car son habitation, située du côté des Lacs de Millas, a été détruite par l'incendie.

Dégâts importants sur les cultures

Le maire de Millas, Jacques Garsau, joint par notre journaliste sur place Barbara Gorrand, fait état de gros dégâts sur les cultures maraîchères et fruitières (kiwis, pêches). La mairie relaie sur sa page Facebook un appel à participer à une cagnotte en ligne au profit des sinistrés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays catalan incendie faits divers feux de forêt pompiers sécurité société sécheresse météo vent violent intempéries agriculture économie