Incendie de Cerbère : deux sexagénaires mis en examen dans les Pyrénées-Orientales

Deux hommes suspectés d'avoir mis le feu accidentellement le 16 avril 2023 ont été mis en examen ce jeudi 31 août. L'incendie avait ravagé plus de 1 000 hectares de végétation entre Cerbère et Banyuls-sur-Mer. Quatre mois après le sinistre, l'enquête se poursuit.

Qualifié de "plus gros feu de l'année" en France, l'incendie qui a éclaté, le 16 avril 2023 entre Banyuls-sur-mer et Cerbère dans les Pyrénées-Orientales serait bien d'origine humaine, selon le procureur de Perpignan.

Une hypothèse qui se confirme alors que l'enquête avance.

Conduites par la brigade de Céret, les recherches ont abouti à l'identification de deux hommes qui sont soupçonnés d'être à l'origine des causes du sinistre.

"Destructions involontaires par incendie"

Âgés de 68 et 64 ans, ces deux hommes ont été interpellés et mis en examen par le magistrat.

Les motifs de cette mise en examen étant "d'avoir par manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence commis des destructions involontaires par incendie de bois, forêts, landes pouvant causer un dommage aux personnes", rapporte le procureur de Perpignan dans un communiqué.

À l'issue de leur premier interrogatoire, le magistrat a ordonné le placement sous contrôle judiciaire des deux hommes, en attendant les suites de l'enquête.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité