Incendie : le risque reste "fort" dans les Pyrénées-Orientales, accentué par une tramontane jusqu'à 80 km/h

La préfecture du département renouvelle son alerte : le risque incendie reste "fort" dans les Pyrénées-Orientales mercredi 17 avril 2024. Les autorités appellent à la plus grande vigilance dans le département frappé par la sécheresse.

Les sapeurs-pompiers des Pyrénées-Orientales restent en alerte mercredi 17 avril 2024. Le risque d'incendies est élevé dans le département depuis mardi à cause d'un vent fort pouvant souffler jusqu'à 100 km/h et d'une sécheresse intense qui frappe le département depuis plus de deux ans, en plaine comme en altitude. "Tout brûlage de végétation ou activité pouvant entraîner des risques d'éclosion de feu sont interdits", réitère la préfecture, encourageant les habitants à être particulièrement "prudents et vigilants".

Vent et sécheresse augmentent le risque

La tramontane souffle fort sur les Pyrénées-Orientales ces jours. Le vent de secteur nord à nord-ouest peut atteindre 80 km/h en rafale ce mercredi, selon Météo France. Si elle apporte un air plus froid que ces derniers jours, elle peut également propager et intensifier rapidement des incendies en cas de départ de feu. C’est l'une des craintes du Service départemental de secours et d'incendie du département.

Si le ciel est nuageux ce mercredi matin, il va se découvrir dans l'après-midi laissant place à un grand soleil et des températures pouvant aller jusqu'à 18 degrés.

Outre le vent, c'est la sécheresse des sols du département qui inquiète. Mardi 16 avril, le BRGM publiait son bulletin mensuel. Si la situation des nappes phréatiques s'améliore partout en France, elle reste à un niveau "très bas" dans les Pyrénées-Orientales, ainsi que dans une partie de l'Aude et de l'Hérault.

A LIRE AUSSI - Sécheresse. Niveau très bas des nappes dans ces trois départements d'Occitanie, alors que la situation s'améliore partout ailleurs

Sur les réseaux sociaux, le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes appelle les citoyens à la plus grande vigilance et à signaler rapidement aux secours tout départ de feu.