Les buralistes protestent contre la "concurrence déloyale" des débitants de tabac espagnols

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec AFP et Joan Lopez sur place
Les buralistes du Languedoc-Roussillon bloquent l'accès à un débit de tabac espagnol au Perthus - 7/12/2014
Les buralistes du Languedoc-Roussillon bloquent l'accès à un débit de tabac espagnol au Perthus - 7/12/2014 © Joan Lopez

Une centaine de buralistes du Languedoc-Roussillon a manifesté ce dimanche 7 décembre devant les débits de tabac espagnols du village frontalier du Perthus. Dénonçant les taxes françaises élevées, ils demandent davantage de contrôles douaniers et une harmonisation européenne du prix du tabac.


Selon les buralistes de la région, de plus en plus de fumeurs français traversent la frontière espagnole pour acheter du tabac, nettement moins taxé qu'en France. 
Les manifestants en colère ont d'abord réalisé une opération escargot depuis la sortie d'autoroute du Boulou avant de défiler dans la rue du Perthus qui sépare la France de l'Espagne. Ils ont aussi tenté de perturber les ventes de plusieurs débitants situés du côté espagnol de la rue, en stationnant pendant une vingtaine de minutes devant le plus important d'entre eux,  mais ils ont été refoulés par les forces de l'ordre espagnoles.
Les buralistes ont alors parcouru la rue frontalière avec fumigènes et corne de brume, scandant au milieu du vacarme des slogans hostiles à la politique française anti-tabac pendant plus d'une heure.

Les images de la manifestation des buralistes du Languedoc-Roussillon au Perthus, tournées par Frédéric Savineau :

durée de la vidéo: 00 min 22
Buralistes en colère au Perthus


Les débitants de tabac français estiment que la politique fiscale du gouvernement favorise, selon eux, les trafics alors que les buralistes ont en principe le monopole de la distribution, et pousse les consommateurs des régions frontalières à se fournir toujours davantage dans les pays limitrophes où les prix sont plus bas, comme l'Espagne mais aussi la Belgique ou l'Italie.
"Les ventes parallèles représentent 25% des cigarettes en France au plan national mais dans les Pyrénées-orientales, ce sont 63% des cigarettes fumées qui viennent de l'étranger (...) on nous pousse à bout" a expliqué le président de la chambre syndicale des buralistes de ce département, Eric Paqueriaud.

L'interview d'Eric Paqueriaud, président de la chambre syndicale des buralistes des Pyrénées-Orientales :

durée de la vidéo: 00 min 23
L'opinion du président de la chambre syndicale des buralistes des Pyrénées-Orientales

Vendredi 5 décembre, l'Assemblée nationale a décidé de sanctionner les acheteurs de cigarettes sur internet et de renoncer à une hausse de la fiscalité en 2015. Insuffisant pour les buralistes: "Le vote de l'assemblée nationale va dans le bon sens mais c'est un cachet pour calmer la grippe, ce que nous voulons c'est un moratoire sur la hausse des prix tant que les autres pays ne nous auront pas rejoints", a déclaré Eric Paqueriaud. 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.