Meurtre de Prescillia dans le cimetière d'Estagel : la gendarmerie lance un appel à témoins, à photos et vidéos

Les gendarmes de la Section de Recherches de Montpellier en charge de l’enquête sur le meurtre de Prescillia à Estagel dans la nuit du 6 au 7 juillet lancent un appel à témoins. Ils espèrent de nouveaux témoignages et surtout veulent trouver des photos ou vidéos prises le soir du drame.

Prescillia - archives
Prescillia - archives © gendarmerie 66

A la suite de la découverte du corps de la jeune Prescillia le dimanche 7 juillet 2019 dans le cimetière d’Estagel, dans les Pyrénées-Orientales, les gendarmes de la Section de Recherches de Montpellier en charge de l’enquête recherchent toutes personnes n’ayant pas encore été contactées et susceptibles de détenir des éléments en relation avec les faits.

Le drame s'est produit dans la soirée du 6 au 7 juillet, juste après le bal des pompiers d'Estagel. La victime avait 18 ans.

Le corps de Prescillia a été retrouvé allongé à terre, dénudé. L'autopsie laisse penser que la jeune femme est morte d'un syndrome asphyxique après avoir été agressée sexuellement ou victime d'une tentative.

Les personnes qui le soir du 7 juillet, ont vu la victime et/ou qui ont été en contact avec elle, qui détiennent des vidéos, photographies de la soirée ou qui souhaitent communiquer des informations peuvent contacter les enquêteurs au 06.27.43.50.34.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers décès violence