Ortaffa : Les serres d'un producteur de spiruline saccagées

Installé depuis 2016 à Ortaffa  à 20 Km au sud de Perpignan, Jean-François Diette a retrouvé ses serres plastiques complétement lacérées mercredi soir dernier. Ce producteur de spiruline va perdre toute sa production. Il lance un appel à l'aide.
Les tunnels de Jean-François Diette lacérées au cutter sur la commune d'Ortaffa dans les Pyrénées-Orientales
Les tunnels de Jean-François Diette lacérées au cutter sur la commune d'Ortaffa dans les Pyrénées-Orientales © JF Diette
Ce vendredi matin, Jean-François Diette est encore sous le choc. Les coups de cutter et la tramontane ont suffi à désosser ses tunnels de 50 mètres de long. Aujourdh'hui, sa production de spiruline et de fruits exotiques comme la baie de Goji, la caroube ou la pawpaw n'est plus protégée de la pluie. 

C'est complètement foutu. Les plantes exotiques vont mourir de froid et l'eau des bassins est à présent polluée. La spiruline, qui est en ce moment en hivernage, ne pourra pas être récoltée au printemps
 

Jean-François Diette, agriculteur
 

Jean-François Diette, agriculteur à Ortaffa (66)
Jean-François Diette, agriculteur à Ortaffa (66) © JF Diette

Un acte de vandalisme qu'il estime à quelque 10 000 euros : le coût du remplacement de la bâche plastique et le ré-ensemencement de la spiruline. Sans assurance c'est beaucoup trop pour ce petit producteur de 42 ans déjà vandalisé de la même façon en 2017, après son installation un an auparavant. Du coup, il avait installé des caméras de surveillance. Malheureusement, les images du délit ne permettent pas d'identifier précisément le vandale.

Une micro-algue tendance 

Originaire du Nord de la France, cet ancien informaticien et mécanicien de précision achète près de deux hectares de vieilles vignes sur la commune d'Ortaffa.
  Il décide d'innover dans l'aquaculture : deux serres pour protéger des bassins de sa propre conception et un système ingénieux de brassage de l'eau. Le tout destiné à la culture de la spiruline, cette micro-algue "tendance", riche en protéines et oligo-éléments. 
Dans ce secteur agricole du Roussillon où l'arboriculture et l'élevage règnent en maître, le spirulinier fait figure de marginal. Il vend sur Internet et localement dans des petits magasins et les marchés exceptionnels comme celui de Castelnou pendant la période estivale.
Pas facile au démarrage, mais la production annuelle est toujours en augmentation : 80 kg aujourd'hui sachant que le paquet  de 75 grammes est vendu à 12 €50. 
Pas de quoi rouler sur l'or, mais peut-être de quoi attiser les convoitises.
 
La spiruline une micro-algue pleine en vertus.
La spiruline une micro-algue pleine en vertus. © France 3 LR
Jean-François a déposé plainte pour saccages hier jeudi à la gendarmerie d'Elne. 
En attendant, il lance un appel à la solidarité. Une cagnotte sur la plateforme "Leetchi" vient d'être mise en ligne.
Il espère s'installer ailleurs, loin des menaces qu'il ne peut plus supporter.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie faits divers