Perpignan : l'appel urgent au don du sang

Plus assez de sang dans les Pyrénées-Orientales. Et c'est pareil dans toute l'Occitanie. L'Etablissement français du sang alerte sur la pénurie imminente des poches de sang vitales. Les donneurs, empêchés par le confinement, sont appelés au secours. Reportage à Perpignan.

Sans un sursaut des donneurs, il pourrait manquer plus d'un millier de poches de sang par semaine en Occitanie d'ici la mi-janvier.
Sans un sursaut des donneurs, il pourrait manquer plus d'un millier de poches de sang par semaine en Occitanie d'ici la mi-janvier. © FR3 Pays catalan

Ce lundi matin, la salle des transfusions sanguines est animée à Perpignan. Plusieurs donneurs ont déjà répondu à l'appel pressant de l'Etablissement français du sang. Sans sursaut de solidarité, le sang pourrait manquer d'ici quelques semaines. Alors ils ont retroussé leurs manches et se sont relaxés.

8 minutes 25, temps moyen d'une prise de sang

Questionnaire, prise de sang et collation : donner son sang demande moins d'une heure.
Questionnaire, prise de sang et collation : donner son sang demande moins d'une heure. © F3 Pays catalan

"On est allongés, il y a une petite piqûre et ça passe!" Daniel est un habitué des dons du sang, il vient régulièrement dans les lieux de collecte, fixes ou itinérants, lorsque la solidarité vient à manquer.

Daniel donne son sang régulièrement et en appelle à la solidarité de tous, pour tous.
Daniel donne son sang régulièrement et en appelle à la solidarité de tous, pour tous. © F3 Pays catalan

On peut toujours en avoir besoin! Pour l'instant j'ai donné, j'ai pas trop eu besoin d'utiliser. Mais il y a des gens qui en ont besoin, il va falloir se bouger quand-même! 

Daniel. Donneur à l'Etablissement français du sang de Perpignan

Le don du sang est indispensable pour soigner de nombreuses pathologies: hémorragies suite à un accident ou un accouchement, interventions chirurgicales, mais aussi cancers ou maladies génétiques.

Les dons du sang ralentis par le confinement

L'appel au don de l'Etablissement français du sang (EFS) est récurrent. Mais en cette fin d'année si particulière, la situation des stocks est alarmante. La crise sanitaire a interrompu les collectes en entreprises, dans les lycées ou à l'université. Résultat, de nombreux donneurs occasionnels ont oublié de proposer leur sang. Seuls les donneurs "motivés" ont pris le temps d'aller dans un lieu de collecte fixe. Dans toute l'Occitanie, les dons de sang sont en chute libre.

4300 poches de sang nécessaires en Occitanie chaque semaine.
4300 poches de sang nécessaires en Occitanie chaque semaine. © France 3 Pays catalan

 

Il faut savoir qu'il nous faut 4300 poches par semaine en Occitanie et au rythme actuel on en prévoit 3200 à la mi-janvier. Donc on va atteindre très rapidement un stock inférieur à 10 jours, ce qui met en péril les approvisionnements.

Dr Patrice Vin. Responsable EFS Pyrénées-Orientales

 

A Perpignan comme dans toute l'Occitanie, l'EFS compte sur un sursaut des donneurs cette fin d'année. Dans toute la région, les lieux de collectes restent ouverts sur rendez-vous.

Reportage à l'EFS de Perpignan d'Aude Chéron et Sarah Karama pour France 3 Pays catalan.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité covid-19 confinement