Perpignan : La Lauragaise, ex-Spanghero et EAS Industries dans l'attente d'un repreneur

Les représentants de l'entreprise La Lauragaise de Castelnaudary, dont Laurent Spanghero, dans l'attente devant le tribunal de commerce. Perpignan, le 30 juillet 2014. / © Dorothée Bérhault F3LR
Les représentants de l'entreprise La Lauragaise de Castelnaudary, dont Laurent Spanghero, dans l'attente devant le tribunal de commerce. Perpignan, le 30 juillet 2014. / © Dorothée Bérhault F3LR

Les dirigeants de l'entreprise La Lauragaise de Castelnaudary, anciennement Spanghero et les salariés Perpignanais d'EAS industries, se sont retrouvés, ce mercredi matin, au tribunal de commerce de Perpignan qui doit statuer sur le choix d'un repreneur dans la journée.

Par Jean-Marc Huguenin


Les 260 salariés d'EAS Industries à Rivesaltes connaîtront, en fin de matinée, quel sera l'avenir de leur entreprise de maintenance aéronautique. Le tribunal de commerce doit statuer sur une seule offre de reprise.
EAS est en liquidation judiciaire depuis le 28 mai.

Les salariés d'EAS industries espèrent que le tribunal validera la reprise de la société. Perpignan le 30juillet 2014. / © Dorothée Bérhault F3LR
Les salariés d'EAS industries espèrent que le tribunal validera la reprise de la société. Perpignan le 30juillet 2014. / © Dorothée Bérhault F3LR



Placée en redressement judiciaire depuis le 4 juin, La Lauragaise aurait une offre de reprise. Elle a été déposée le 10 juillet.
Il s'agit de Ca Holding, installée à Paris, et dirigée par Antoine Espous. L'offre préserverait environ 85 emplois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marine Lesprit fait le point sur le drame

Les + Lus