A Perpignan, les barbiers à l'ancienne sont très appréciés

Le geste ferme et précis du barbier à l'ancienne. / © F3LR
Le geste ferme et précis du barbier à l'ancienne. / © F3LR

On la croyait disparue mais la profession reprend force et vigueur, à Perpignan notamment, où les barbiers à l'ancienne voient leur clientèle progresser.

Par Jean-Marc Huguenin


Façon Dali, barbichette Chin Puff, ou no beard comprenez rasage intégral extra-doux, les barbiers à l'ancienne ont de plus en plus de demandes. Si l'ambiance trop féminine des centres d'esthétique les rebutent, ici, les fauteuils sont réservés aux hommes.

Premier passage de la moustache jusqu'à la gorge. Puis la lame remonte, toujours à 45°, pour affiner les débords. Le geste doit être ferme et précis. Un geste qui n'est plus enseigné dans les formations de coiffure ou d'esthétique.

Dernière touche, 30 minutes plus tard : le glaçon rafraîchissant. Oubliés les coupures, rougeurs et retards matinaux. La barbe de 15 jours est à nouveau tendance.

Perpignan : le retour des barbiers à l'ancienne


Sur le même sujet

Les + Lus