Perpignan : la sécurité au coeur de la grève des bus

ARCHIVES. / © F3LR.
ARCHIVES. / © F3LR.

Ramassage scolaire et lignes régulières. De nombreuses liaisons sont impactées, ce mercredi, par la grève des conducteurs et contrôleurs de bus de Perpignan. En cause, la sécurité des chauffeurs, mais aussi celle des enfants à la gare des bus du parking du théâtre de l'Archipel.

Par Sylvie Bonnet

Depuis ce matin, plusieurs lignes régulières et services scolaires sont sérieusement perturbées par la grève au sein de l'entreprise Vectalia Transport Interurbain de Perpignan. Le mouvement concernerait plus de la moitié des salariés et plusieurs lignes sont impactées.

Les lignes de bus touchées par la grève



Les lignes 14, 25, 26, 29, 31, la Navette Saint-Charles ainsi que le trajet du Canet’on (petit bus de 20 places assurant les liaisons avec Canet-en-Roussillon)  ne sont pas desservis sur l’ensemble de la journée et les services des lignes 7, 12, 13 et 21 sont perturbés. 

Incivilités à répétition et sécurité des enfants


Les négociations après le préavis déposé par les syndicats de l'entreprise Vectalia Transport Interurbain ont visiblement obtenu quelques avancées mais pas suffisamment pour stopper le mouvement qui devrait rassembler plus de 50% des chauffeurs et contrôleurs de l'entreprise.

Au centre du conflit, l'insécurité, notamment sur la ligne 7 où l'irrégularité de la desserte provoquerait l'exaspération des usagers et par ricochet des agressions et incivilités envers les chauffeurs.

Les grévistes alertent également sur les mauvaises conditions de sécurité pour les enfants attendant les transports scolaires au niveau du parking du théâtre de l'Archipel, à Perpignan.



Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus