Perpignan : Le train des primeurs de retour à l'été 2021 ? "Un objectif atteignable" selon Barbara Pompili

A l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation, Barbara Pompili, ministre de la Transition Ecologique, s'est rendue au marché de Rungis. Le Président du plus grand marché d'Europe en a profité pour lui reparler du dossier "Train des primeurs". Il souhaiterait son retour à l'été 2021. 

Le train des primeurs faisait la liaison entre Perpignan et Rungis jusqu'à l'été 2019
Le train des primeurs faisait la liaison entre Perpignan et Rungis jusqu'à l'été 2019 © MAXPPP / Michel Clementz
"Un objectif atteignable" indique Barbara Pompili. A l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation, la ministre de la Transition Ecologique s'est rendue au marché de Rungis ce vendredi 16 octobre 2020. Stéphane Layani, le président du marché, souhaite un retour du train des primeurs, la ligne du Fret entre Perpignan et Rungis à l'été 2021. La ministre a répondu : "C'est un objectif qui me parait atteignable à ce stade mais je n'irai pas beaucoup plus loin pour l'instant". 

Un engagement de l'Etat 

Barbara Pompili l'a rappelé, lors de sa visite au marché de rungis : "L'Etat s'est engagé pour que cette ligne puisse revivre. Ce ne sont pas des paroles en l'air". En effet, le 27 juillet dernier, Jean Castex a annoncé le retour du train des primeurs à l'occasion d'un déplacement sur le chantier de transport combiné de Bonneuil-sur-Marne. Il y avait présenté l'esquisse de son plan de relance du fret ferroviaire. Concernant le train des primeurs, le Premier Ministre avait déclaré "Vous avez devant vous un Premier ministre qui a été meutri par l'affaire du Perpignan-Rungis, le train des primeurs".
 

Le train fantôme 

Faute de clients, la liaison entre Perpignan et Rungis aurait dû être supprimée le 12 juillet 2019. Mais le train a continué de circuler à vide. A l'époque, le collectif de défense "Sauvons le Perpignan Rungis" l'avait qualifié de "train fantôme". Finalement, pour la première fois, le 17 juillet 2019, le train des primeurs est resté à quai à 16H27, son heure habituelle de départ. 
 
Perpignan, le train des primeurs pour Rungis à quai le 17 juillet 2019.
Perpignan, le train des primeurs pour Rungis à quai le 17 juillet 2019. © F3 LR M.Esprit

La Région Occitanie au travail 

Stéphane Layani a aussi rappelé, lors de la viste qu'un groupe de travail, composé de la Région Occitanie et du marché de Rungis, plenche sur le retour de ce train des primeurs. Carole Delga a, ce jeudi 15 octobre, rappelé les grandes lignes de sa politique concernant le Fret. Elle veut un aménagement des quais de Rungis qui permettraient l’accueil des trains combinés. 
 

Il est inadmissible que, chaque jour, 20 000 camions par an sillonnent la France avec la pollution et le risque routier que cela représente alors qu’une solution sécurisée et respectueuse de l’environnement

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie

Lors de la visite de la ministre de la Transition écologique, le président du marché de Rungis n'a pas manqué de rappeler que le train des primeurs transportait 200 000 tonnes de fruits et légumes par an, dans des wagons réfrigérés. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie transports alimentation société sncf