PHOTO. Revivez la remise à l'eau de Kathrin et Noa, deux tortues caouanne relâchées dans la réserve marine de Banyuls-Cerbère

Deux jeunes tortues caouanne prises dans des filets de pêche et sauvées par le Cestmed (Centre d'Etudes et de Sauvegarde des Tortues marines de Méditerranée) de La Grande-Motte (Hérault) ont été relâchées vendredi au large des côtes catalanes, dans la réserve marine de Banyuls-Cerbère. Un joli cadeau pour cette aire protégée qui fête ses 50 ans. Pour l'occasion, 150 enfants étaient invités à assister à l'événement.

Il y avait foule ce vendredi 7 juin pour assister à la remise à l'eau de deux tortues caouanne dans la réserve marine de Banyuls-Cerbère (Pyrénées-Orientales). Pas moins de 150 enfants étaient conviés à la fête, qui coincidait avec le cinquantième anniversaire de cette aire protégée. Un demi-siècle après sa création, elle abrite aujourd'hui près de 1200 espèces animales et 500 espèces végétales.

Objectif : faire en sorte que l'événement sensibilise ces jeunes Catalans à la protection de la biodiversité. Ambassadrices de la cause, Kathrin et Noa n'ont pas tardé à prendre le large une fois relâchées. Ces deux tortues avaient été recueillies ces derniers mois par le Cestmed (Centre d'Etudes et de Sauvegarde des Tortues marines de Méditerranée) de La Grande-Motte (Hérault). 

Prises dans des filets de pêche

Kathrin, une femelle de 8,5 kilos, avait rejoint le centre le 22 février après avoir été accidentellement capturée au large de Salin-de-Giraud en Camargue. Quant à Noa, elle était arrivée le 10 avril. Elle pesait alors 6,3 kilos et elle aussi s'était prise dans un filet de pêche au large du Grau-du-Roi (Gard). Sur sa page Facebook, le Cestmed donnait alors de ses nouvelles :

Elle se nourrit bien et sera bientôt relâchée. Nous la gardons encore un peu en observation pour vérifier qu'elle ne fasse pas une dépression pulmonaire.

Message Facebook du Cestmed posté le 15 avril 2024

2023, année de tous les records

Noa et Kathrin ont donc été soignées avant de retrouver leur liberté. Comme elles, l'an dernier, le Cestmed a relâché pas moins de 15 tortues de mer.

L'année 2023 a connu un record de pontes de tortues marines sur le littoral méditerranéen, notamment français, avec 14 nids découverts et protégés dans notre seul pays et des éclosions sur la plage héraultaise de Sète-Marseillan à la fin de l'été dernier.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité