• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Prévention du cancer du colon à Perpignan

Moins d'un tiers des Français de plus de 50 ans font le test de dépistage du cancer colorectal. / © France 3 Pays catalan
Moins d'un tiers des Français de plus de 50 ans font le test de dépistage du cancer colorectal. / © France 3 Pays catalan

On l'appelle "Colon day" chez les anglais. Autrement dit "Diada del còlon" à Perpignan qui a participé à la journée du colon en installant des stands d'information à l'hôpital et à la clinique Saint-Pierre. Objectif : sensibiliser les Catalans au dépistage de ce cancer qui fait des ravages.

Par Sylvie Bonnet

Dans les Pyrénées-Orientales, 500 cas de cancer colorectal sont detectés chaque année. Les plus touchés sont les patients âgés de plus de cinquante ans. D'où la campagne de prévention, organisée au niveau national, et qui permet à la population concernée de se faire dépister gratuitement. Malgré cette mesure de gratuité, nombreux sont les seniors qui ignorent ce dépistage. Les stands d'information qui informent sur la maladie et qui insistent sur la simplicité du test de dépistage tentent de pallier cette ignorance.

Un test simple...

Le test immunologique est proposé tous les deux ans aux personnes agées de 50 à 74 ans. Un geste simple à réaliser chez soi et surtout efficace
pour détecter un début de cancer aux symptômes diverses. Si après analyse, des cellules cancéreuses sont detectées, une coloscopie est réalisée pour repérer et ensuite supprimer les excroissance anormales. 

...qui peut sauver la vie

Le cancer colorectal est actuellement la deuxième cause de mortalité par cancer au niveau national. Il est très meurtrier alors que la prévention pourrait sauver des vies . En effet, une détection précoce permet d’identifier la maladie à un stade peu évolué et même d’éviter un cancer, en détectant des polypes ou adénomes avant qu’ils n’évoluent en cancer. Plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds, mutilants, et plus les chances de guérison sont importantes.

Pourtant la participation au programme de dépistage reste encore trop faible puisque seules 29,8 % des personnes concernées en France ont réalisé le test en 2014.
Dépistage du cancer du colon dans les P.O
Alain Sabatier et Jean-François Puakavase sont allés au stand d'information sur le dépistage colorectal à Perpignan. - F3 Pays catalan

 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus