Pyrénées-Orientales : une carte à planter pour voir fleurir les vœux à Torreilles

"Prenons le temps de butiner les bonheurs qui passent". C'est le message adressé par le maire de Torreilles à ses administrés. Sur une carte biodégradable incrustée de graines de fleurs. Pour compenser l'impossibilité du contact humain avec la Covid19 en cultivant notre jardin.

Des vœux " à planter" en papier recyclé enrichi de graines de fleurs pour les habitants de Torreilles.
Des vœux " à planter" en papier recyclé enrichi de graines de fleurs pour les habitants de Torreilles. © F3 Pays catalan

Pandémie oblige, pas de cérémonie des vœux fastueuse cette année. Mais les maires n'ont pas renoncé pour autant à garder le lien avec leurs administrés. Le contexte sanitaire impose d'innover. A Torreilles le maire envoie des voeux à planter pour voir refleurir l'espoir. 

Une carte ensemencée riche en symboles

Malgré la distanciation imposée par la pandémie, il faut garder le lien. Une nécessité pour les maires qui vont d'habitude régulièrement au contact avec leurs administrés. Alors pour cultiver malgré tout ce lien, au sens propre comme au sens figuré, le maire de Torreilles a choisi des vœux fleuris, ou plutôt à planter pour qu'ils fleurissent. Une façon de traverser ce temps suspendu en cultivant son jardin...

Marc Médina, le maire de Torreilles, achève la signature des cartes de vœux pour ses administrés/jardiniers.
Marc Médina, le maire de Torreilles, achève la signature des cartes de vœux pour ses administrés/jardiniers. © F3 Pays catalan

"C'est une carte en papier recyclé et ensemencé de graines de fleurs dont on découvrira les pétales et la couleur quand elles pousseront" explique Marc Médina. 

Tout est symbolique. Les bonheurs que nous choisissons de butiner ne sont pas pris au hasard, ce sont des bonheurs que nous construisons nous-mêmes!

Marc Médina. Maire de Torreilles

Cultivons notre jardin

Entre Voltaire et Horace. Entre "Cultivons notre jardin" et "Cueille le jour". Une carte qui nous dit de prendre le temps de savourer les petits bonheurs qui passent, d'autant plus précieux que nos vies sont menacées. Mais comme Epicure,  il ne s'agit pas juste de "profiter de cette vie". En cultivant son jardin, Voltaire dans "Candide" veut cultiver le monde, le façonner pour le bonheur. Et le "Carpe Diem" d'Epicure nous parle de l'école du jardin créée par le philosophe grec 300 ans avant J-C. C'était un refuge, une école philosophique ouverte à tous, y compris aux femmes et aux esclaves.

La mairie de Torreilles, fleurie au cœur de l'hiver.
La mairie de Torreilles, fleurie au cœur de l'hiver. © F3 Pays catalan

La carte de Torreilles fait un double voeux pour 2021 : Profitons de la vie. Et continuons à la choisir en plantant les graines qui lèveront.

Dans les Pyrénées-Orientales, Aude Chéron et Frédéric Savineau ont pisté ces voeux pas comme les autres, à Toreilles et à Sainte-Marie-la-Mer pour France 3 Pays catalan.

Une carte ensemencée qui rappelle un cadeau original fait par les Pyrénées-Orientales à la presse en 2014 : un chêne-liège pour symboliser la relance et la reconnaissance de cette économie dans le département.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an événements nature jardinage loisirs écologie environnement confinement santé société covid-19