Pyrénées-Orientales : la mairie de Peyrestortes devient un dépôt de pain quand la boulangerie est fermée

Les mairies rurales offrent désormais divers services à leurs administrés. A Peyrestortes, dans les Pyrénées-Orientales, à 10 km au nord de Perpignan, durant les vacances du boulanger, c'est la mairie qui assure le vente du pain. Un dépôt provisoire très apprécié des seniors.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce matin là, Catherine vient acheter son pain dans la salle des mariages de la mairie de Peyrestortes, près de Perpignan. Car la boulangerie du village est fermée depuis une semaine.
L'hôtel de ville s'est transformé en dépôt de pain, le temps des congés du boulanger. La mairie prend donc le relai.

Le pain vient tout droit de la boulangerie de Saint-Estève, à 6 kilomètres de là. Un trajet impossible à faire pour certains habitants, notamment les personnes âgées et ceux qui n'ont pas de voiture.
 

La mairie-boulangerie !


Eric, ancien policier désormais employé municipal, livre même quelques baguettes directement à certains seniors. Et ce n'est pas le seul service qu'il rend aux habitants.
 

On va chercher les médicaments pour les personnes âgées isolées... on peut aussi les emmener à la banque pour qu'ils retirent un peu d'argent.


Dans le village de Peyrestortes, pas de pharmacie ni d'épicerie. Mais les 1.600 habitants peuvent au moins compter sur leur mairie.