Torreilles : premier blockhaus de Méditerranée inscrit aux monuments historiques

Pendant la 2ème guerre mondiale, les Allemands ont contraint les habitants de Torreilles à bâtir les fortifications sur la plage. / © France 3 Pays catalan
Pendant la 2ème guerre mondiale, les Allemands ont contraint les habitants de Torreilles à bâtir les fortifications sur la plage. / © France 3 Pays catalan

Plus qu'un simple blockhaus, à Torreilles c'est un véritable site, avec 14 ouvrages, qui vient d'être inscrit aux monuments historiques. Une première en Méditerranée où les vestiges de l'occupation allemande ont souvent été détruits avec le développement du tourisme.

Par Sylvie Bonnet

Des citernes, des abris et une casemate. Le blockhaus de Torreilles est en fait un ensemble rare de 14 constructions, sur un littoral méditerranéen qui a gommé le plus souvent ces traces sombres de l'histoire de l'occupation allemande.
 

Longtemps menacé de destruction


La reconnaissance comme patrimoine militaire du blockhaus de Torreilles est l'épilogue d'un long combat des archéologues et autres historiens contre la tentation d'effacer ces blocs de béton des bords de mer.  En 2013, la Direction Départementale du Territoire et de la Mer des Pyrénées-Orientales avait même ordonné sa destruction. 
Le site défensif allemand de Torreilles comprend 14 constructions, des bunkers à la casemate d'artillerie en passant par les niches de stockage et les citernes. / © F3 pays catalan
Le site défensif allemand de Torreilles comprend 14 constructions, des bunkers à la casemate d'artillerie en passant par les niches de stockage et les citernes. / © F3 pays catalan
Aujourd'hui non seulement cet ensemble de bunkers va être protégé mais il devrait être mis en valeur et sécurisé pour pouvoir, à terme, être ouvert au public.
 

Témoin de la seconde guerre mondiale


Ces constructions défensives en béton, ce sont les Torreillans eux-mêmes qui les ont bâties. Les habitants du village étaient réquisitionnés par les Allemands dans le cadre du Service du Travail obligatoire (STO) et armés de pelles et de pioches, devaient se rendre tous les matins sur la plage pour fabriquer ces défenses militaires. Les Allemands s'en servaient ensuite pour surveiller le littoral et empêcher tout débarquement. C'est donc un véritable élément du patrimoine militaire des Pyrénées-Orientales et de l'histoire de la seconde guerre mondiale qui est sauvegardé.
Le blockhaus principal de Torreilles, aujourd'hui tagué, pourrait se transformer en "espace mémoriel". / © F3 Pays catalan
Le blockhaus principal de Torreilles, aujourd'hui tagué, pourrait se transformer en "espace mémoriel". / © F3 Pays catalan
La commune de Torreilles envisage aujourd'hui de créer un véritable "espace mémoriel" dans le bâtiment principal du blockhaus.

Sur le même sujet

Les + Lus