• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une habitante de Pollestres a recensé 700 victimes de la Dépakine en France

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

Une mère des Pyrénées-Orientales lutte contre un médicament, la Dépakine. C'est un anti-épileptique qui a provoqué de graves séquelles chez plus de 700 enfants en France. Elle a porté plainte contre X. La justice vient d'ouvrir une enquête pour blessures involontaires et tromperie aggravée.

Par Fabrice Dubault


Relever le courrier, répondre au téléphone, c'est le quotidien de Marine Martin. Elle habite Pollestres, dans les Pyrénées-Orientales et elle est la présidente de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant.
En mai dernier, elle a déposé plainte contre X pour dénoncer la mauvaise information des patientes traitées avec l'anti-épileptique de Sanofi. Et aujourd'hui encore, alors qu'elle se charge de recenser les victimes de la Dépakine, elle constate que le médicament est toujours prescrit.

Dans ses fichiers, Marine Martin, compte 718 enfants atteint de malformations physiques et de troubles du comportement. Les risques sur le foetus étaient pourtant connus depuis longtemps.

Le Parquet de Paris a ouvert en septembre dernier, une enquête sur les conditions d'autorisation de la Dépakine. Une manière de déterminer la responsabilité des laboratoires et des instances sanitaires.

Marine Martin, a déjà remporté une première bataille. Un formulaire d'accord de soins, mentionnant les effets indésirables, doit être signé par les patientes désormais traitées à la Dépakine mais son combat est loin d'être terminé.

Plus d'infos et les contacts de l'APESAC.
Retrouvez le site de l'APESAC, Association d'Aide aux Parents d'Enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant.

Pollestres (66) : une association milite pour les victimes de la Dépakine
Reportage F3 LR : E.Terpereau et P.de.Leyritz

 

Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus