VIDEO. Faux billets de loterie, perruques, les policiers catalans arrêtent deux arnaqueurs adeptes de la méthode du "Tacomocho"

Les policiers catalans ont mis fin aux agissements crapuleux d'un groupe d'individus qui ciblait les personnes âgées dans la province de Gérone. Les escrocs utilisaient la méthode du "Tocomocho" avec de faux billets gagnants de loterie.

Abuser de la vulnérabilité des personnes âgées... comme en France, les escrocs espagnols ne manquent pas d'imagination pour voler leurs victimes. Les policiers catalans viennent de démanteler un réseau de malfaiteurs qui se faisaient passer pour de faux gagnants à la loterie.

Les Mossos d'Esquadra publient une vidéo sur le réseau X (ex Twitter, NDLR) pour relater leur dernier fait d'armes. Ils annoncent ainsi avoir arrêté deux individus appartenant à un "groupe criminel" qui volait des bijoux et de l'argent aux personnes âgées en utilisant une arnaque connue sous le nom de "Tocomocho".

"Tocomocho" est le nom connu d'une arnaque commise à l'aide de faux billets de loterie. Généralement, les escrocs affirment détenir un billet gagnant et essaient de le revendre à leur victime pour un prix modeste en leur faisant croire qu'ils empocheront une somme supérieure.

Les escrocs opéraient à Barcelone. Ils utilisaient des déguisements et des perruques et ciblaient principalement des personnes âgées entre 73 et 85 ans. Un premier individu se faisait passer pour une personne "souffrant de limitations cognitives", expliquent les policiers catalans. Celle-ci affirmait à sa victime être en possession d'un billet gagnant et demandait à se faire accompagner dans un bureau de la loterie pour encaisser ses gains.

Partager les gains à la loterie

Pour convaincre sa victime, l'escroc allait même jusqu'à affirmer qu'il partagerait ses gains et qu'il en donnerait même une partie au curé de son village.

Le piège était tendu. Des complices proposaient d'accompagner le faux gagnant et sa victime en voiture, non sans avoir préalablement persuadé cette dernière de retirer de l'argent dans un distributeur automatique. A force de "longues conversations", certaines personnes âgées allaient même jusqu'à se laisser convaincre de donner des bijoux aux arnaqueurs.

Evidemment, personne n'arrivait jamais au bureau de la loterie. Juste avant, le faux gagnant prétextait un malaise pour descendre de voiture. La victime, qui elle aussi quittait le véhicule pour l'aider, se retrouvait alors rapidement toute seule, les escrocs l'abandonnant en emportant l'argent et les bijoux.

A la suite d'une enquête "minutieuse", les Mossos sont parvenus à localiser les escrocs dans un camping à Blanes, au nord de Barcelone. Deux personnes ont été arrêtées et ont été déférées devant le tribunal.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité